Le gouvernement abandonne les péages urbains

L’un des amendements de la future loi sur les mobilités, devant autoriser les grandes agglomérations à installer un péage urbain, a été retiré. L’exécutif jugeant l'idée dangereuse au vu du climat politique actuel.
Exemple de bornes électroniques de péage automatique à Singapour

L’un des amendements de la future loi sur les mobilités, devant autoriser les grandes agglomérations à installer un péage urbain, a été retiré. L’exécutif jugeant l'idée dangereuse au vu du climat politique actuel.

Lors de la consultation sur les mobilités menée en automne 2017 pour la loi L.O.M (loi d'orientation sur les mobilités), les collectivités locales avaient demandé au gouvernement un outil concret pour combattre la pollution et limiter la circulation des véhicules. D’abord intégré au texte, le « tarif de congestion » incluant un péage urbain a été abandonné par l'exécutif. Le dispositif en question était censé permettre aux grandes agglomérations de réduire le trafic automobile en plus de constituer une nouvelle source de revenu. Plafonné à 2,50 euros pour un véhicule léger, ce nouveau prélèvement menaçait « d'accentuer les fractures entre territoires », selon un porte parole ministériel. 

Bien que le gouvernement impute cet abandon au manque de villes s’étant déclarées favorables, l’agitation actuelle autour des taxes sur le carburant a potentiellement joué un rôle. Le gouvernement a également décidé d’ajourner l'instauration d'une vignette sur les poids lourds, une autre mesure de nature impopulaire et susceptible d’envenimer le climat de tension et l'hostilité aux politiques écologiques du gouvernement. Une tendance qui ne semble pas prête de s'inverser vu l'ampleur des mouvements de contestation. 
 

Jérémie Amsallem 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sarah El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

Sarah El Haïry (Modem) : « L’ESS c’est 13% de l’emploi privé en France »

La députée de Loire-Atlantique et coprésidente du groupe d’études sur l’économie sociale et solidaire revient sur le poids de l’ESS. Selon elle, ce n’...

Présidents de la République : footeux ou footix ?

Présidents de la République : footeux ou footix ?

Parfois passionnés du ballon rond, nos chefs d’État en font parfois un peu trop, notamment quand il s’agit de l’équipe de France. Il faut dire que qua...

Kamala Harris : l'adversaire

Kamala Harris : l'adversaire

Femme et métisse. Il y a quelques années, cela aurait suffi à disqualifier Kamala Harris. Aujourd’hui, cela fait d’elle la candidate idéale pour battr...

Jo Spiegel (Place publique) : « Tous les partis politiques doivent changer de logiciel »

Jo Spiegel (Place publique) : « Tous les partis politiques doivent changer de logiciel »

Le cofondateur de ce nouveau mouvement de gauche revient sur la démocratie directe dont il est un spécialiste. Grand débat, futur des partis politique...

Jean-Christophe Fromantin : "Le grand débat n'interroge pas assez l'avenir des territoires"

Jean-Christophe Fromantin : "Le grand débat n'interroge pas assez l'avenir des territoires"

Dans un essai passionnant, le maire de Neuilly-sur-Seine, remet en question « le primat métropolitain » et la vague de valorisation actuelle des ville...

Jean-Dominique Senard : l'anti-Ghosn

Jean-Dominique Senard : l'anti-Ghosn

Respecté des politiques comme des syndicats, homme de dialogue et de vision réputé pour sa courtoisie autant que pour son sens de la diplomatie, Jean-...

Air France-KLM, une alliance dans la turbulence

Air France-KLM, une alliance dans la turbulence

Le 26 février, les Pays-Bas annoncent monter au capital d’Air France-KLM afin de peser sur l’avenir de la compagnie. Une décision, mal vécue par l’Éta...

Si l'UE était un État...

Si l'UE était un État...

Nos infographies prouvent noir sur blanc que l'union européenne serait un poids lourd intellectuel, sportif et économique.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message