Les nouvelles technologies sont-elles destructrices d’emplois ?

La première édition des Rendez-vous de Bercy – un événement par lequel Bruno Le Maire souhaite « révéler les réflexion qui ont cours au ministère de l’Économie » – s’est tenue le 21 novembre autour des enjeux liés aux ruptures technologiques. Une occasion de rappeler leur impact sur le marché de l’emploi.

La première édition des Rendez-vous de Bercy – un événement par lequel Bruno Le Maire souhaite « révéler les réflexion qui ont cours au ministère de l’Économie » – s’est tenue le 21 novembre autour des enjeux liés aux ruptures technologiques. Une occasion de rappeler leur impact sur le marché de l’emploi.

C’est la grande interrogation du moment : combien d’emplois seront-ils sacrifiés sur l’autel de la digitalisation de l’économie ? Une question inquiètante pour un grand nombre de Français à laquelle les intervenants des premiers Rendez-vous de Bercy ont tenté de démêler le vrai du faux. « Certaines innovations viendront effectivement se substituer à l’emploi », note Jean Tirole, prix Nobel d’économie, en introduction de la première table ronde de la journée. Si certains secteurs – la vente et la logistique en tête – sont d’ores et déjà impactés, d’autres pourraient également l’être très prochainement. C’est le cas notamment des transports, totalement bousculés par l’introduction des véhicules autonomes. « Les innovations viennent aussi compléter des emplois, voire en créer de nouveaux, poursuit Jean Tirole. Dans ce cas, elles sont positives. » Pour qu'elles soient profitables, ces innovations doivent intervenir au bon moment. 

Question de timing 

 « Tout est question de timing », estime à ce titre Jean-Dominique Senard, le P-DG de Michelin. Conscient du caractère anxiogène de la question de la disparition de certains emplois, le Clermontois se veut rassurant : « Nous savons qu’il y aura une réduction de leur nombre dans nos usines, mais d’autres emplois vont être créés à côté. » À Clermont-Ferrand, le groupe Michelin a par exemple mis sur pied une entreprise d’impression 3D métal, un vivier de nouveaux emplois auxquels les salariés doivent impérativement être formés.

La formation au cœur d’une transformation réussie

« Nous devons créer des centres de formation s’appuyant sur l’État, sur les régions et sur les entreprises pour orienter au mieux chacun en fonction des besoins réels des entreprises », poursuit Jean-Dominique Senard, affirmant qu’en matière de formation, les partenariats public-privé « font des merveilles ». Il prend notamment l’exemple du Campus industrie, un centre de formation professionnelle qui se consacre aux métiers de l’industrie, imaginé par Michelin avec l’aide de partenaires institutionnels, académiques et économiques. « La formation est essentielle, confirme Thierry Pech, directeur général de Terra Nova en conclusion de la conférence. L’innovation bouscule notre façon de nous former. Nous avons un long chemin à parcourir pour accoucher d’un système performant. » Les nouvelles technologies restent quoi qu’il en soit une chance pour notre société, puisqu’elles transforment « les hiérarchies dans lesquelles nous sommes parfois enkystés », conclut l’intellectuel avec optimisme. 

@CapucineCoquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Ces deux défenseurs de la liberté d’expression succèdent au programme alimentaire mondial (PAM). Un sacre qui déjoue les pronostics.

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et ais...

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Un président qui dispose d’un socle solide, une gauche moribonde et divisée, une droite qui ne parle plus qu’aux personnes âgées, un RN en perte de vi...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte