Les nouveaux produits d’épargne retraite sont disponibles

En application de la loi Pacte, les nouveaux produits d’épargne retraite sont officiellement sur le marché. À destination des particuliers et des entreprises, ils ont pour objectifs de rendre plus attractive l’épargne de long terme et de l’orienter vers le financement des entreprises.

En application de la loi Pacte, les nouveaux produits d’épargne retraite sont officiellement sur le marché. À destination des particuliers et des entreprises, ils ont pour objectifs de rendre plus attractive l’épargne de long terme et de l’orienter vers le financement des entreprises.

Complexes, floues ou encore mal orientées, les anciennes offres freinaient le développement de l’épargne retraite, notamment face à l’assurance-vie et aux livrets réglementés. Désormais, elles seront plus lisibles et avantageuses.

Du côté des particuliers

Visant à être complémentaire de l’assurance-vie, le PER entend être la solution pour se constituer une épargne de long terme. Pour faciliter son envol, les titulaires d’anciens contrats de types PERP, Madelin ou Préfon pourront transférer leur épargne vers les nouveaux produits en gardant ou en changeant leur gestionnaire. Également, et par défaut, leur épargne sera optimisée sur le long terme avec une prise de risque plus élevée en début-milieu de carrière avant une sécurisation de l’épargne à l’approche de la retraite.

Également, la sortie en rente ou en capital sera disponible librement, avec la possibilité de panacher les deux systèmes. Par exemple, un retrait de la moitié de l’épargne en capital dès le début de la retraite et le versement d’une rente mensuelle via la moitié restante est possible. Enfin, en cas de décès avant le départ en retraite, le PER sera clôturé et les sommes reversées dans la succession ou aux bénéficiaires désignés, s’il s’agit d’un plan ouvert sous la forme d’un contrat d’assurance.

Du côté des entreprises

Permettant aux salariés de se constituer un complément de retraite, le PER en entreprise se décline sous deux formes. Il peut ainsi être à adhésion facultative et ouvert à tous ou obligatoire et potentiellement réservé à une certaine catégorie de salariés. Cependant, ces deux types de plans peuvent être réunis dans un seul à l’issue d’une négociation collective.

Les anciens produits (PERCO/article 83) ne seront pas automatiquement transformés en nouveaux PER mais les modalités de transfert seront simplifiées en fonction de leur format. Concernant la gouvernance de ces nouveaux produits d’entreprises, elle prendra la forme d’un conseil de surveillance paritaire composé de représentant de l’entreprise et du personnel et chargé de veiller à la bonne gestion du plan.

Assureurs et courtiers dans les starting-blocks

Plusieurs acteurs proposent d’ores et déjà ces nouveaux produits, à l’image du leader français Axa, de Generali ou encore de Société Générale Assurance. Les courtiers Eres et Predictis, via SwissLife et Amundi, ont également présenté différents PER mis à disposition dès le 1er octobre. Les délais très courts entre le vote de la loi et la date de commercialisation ont contraint plusieurs assureurs à ne proposer leurs produits qu’à partir des mois de novembre, décembre et même en début d’année 2020.

Théo Maurin-Dior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France Entreprises 1 est un nouveau fonds de fonds permettant aux particuliers d’investir dans 1 500 entreprises non cotées et principalement fran...

Affacturage, une nouvelle mesure pour soutenir l’économie

Affacturage, une nouvelle mesure pour soutenir l’économie

Dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificatives (PLFR3), le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire,...

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays"

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays...

En proie à une crise sans précédent, l’industrie doit déjà se préparer à de nouvelles problématiques comme le Brexit. Pour l’aider à faire face à la s...

Didier Fontaine est nommé Directeur général adjoint du groupe Idemia

Didier Fontaine est nommé Directeur général adjoint du groupe Idemia

Le leader mondial de l’Identité Augmentée, Idémia, vient d'annoncer l’arrivée, le 2 novembre prochain, de Didier Fontaine en qualité de Directeur gén...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

L’enseigne américaine Gap baisse le rideau en Europe

L’enseigne américaine Gap baisse le rideau en Europe

Déjà au printemps, après une sévère restructuration de leur réseau, plusieurs magasins Gap avaient définitivement fermé en France. Désormais, l’enseig...

Avec le label "relance", l’exécutif veut flécher l’épargne vers les entreprises

Avec le label "relance", l’exécutif veut flécher l’épargne vers les entreprises

Dans le cadre du plan de relance, Bruno Le Maire a annoncé plusieurs mesures visant à faciliter le financement des PME et ETI hexagonales. Parmi elles...

Livret A : une collecte record depuis février

Livret A : une collecte record depuis février

Fidèles à leurs habitudes, les Français ont massivement plébiscité le Livret A depuis le début de la crise. Au point que la collecte atteint un montan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte