Les nouveaux défis de la prévision de trésorerie

Selon le dernier baromètre publié par Grant Thornton, la trésorerie s’impose comme un pilier clé pour croissance des entreprises. Et si le credit manager est présent dans toutes les tailles d’entreprises sondées, seules 16 % d’entre elles ont totalement satisfaites de leur modèle de prévision.

Selon le dernier baromètre publié par Grant Thornton, la trésorerie s’impose comme un pilier clé pour croissance des entreprises. Et si le credit manager est présent dans toutes les tailles d’entreprises sondées, seules 16 % d’entre elles ont totalement satisfaites de leur modèle de prévision.

Ce ne sont pas moins de 7 650 directeurs administratifs et financiers, responsables « financement et trésorerie », directeurs de business units ou de centres de profit qui ont été interrogés sur les enjeux de la prévision de trésorerie au sein de leur entreprise. Pour la très grande majorité de ces professionnels, le cash management est « un incontournable de leur activité ». La preuve ? 78 % d’entre eux réalisent une prévision de trésorerie. Les 22 % qui ne se prêtent pas à l’exercice invoquent des difficultés tenant à la disponibilité des informations comptables (33 %), la complexité de la modélisation par rapport à l’activité (22 %) ou l’absence de temps (22 %). Enfin, ce sont les groupes dégageant un chiffre d’affaires supérieur à 250 millions d’euros qui sont les plus nombreux à avoir répondu ne pas voir l’utilité d’établir un plan de trésorerie. Une posture qui peut s’expliquer par le fait que leur gestion prévisionnelle est souvent centralisée au niveau consolidé.

Source : Baromètre Cash Management, Les enjeux de la prévision de trésorerie, Grant Thornton BFR et Cash Management                                                            

Parmi les professionnels optant pour une stratégie de cash management, un tiers l’établit à horizon de douze mois, 16 % à horizon de 3 mois et seuls 13 % à horizon d’un mois. De façon globale, peu de décideurs interrogés se déclarent satisfaits de leur modèle de prévision, que 70 % estiment donc devoir être amélioré. Les besoins en la matière sont donc immenses. Pourtant, la personne en charge de les mettre en œuvre varie beaucoup selon l’entreprise concernée. Pour les plus grands groupes (dont le CA excède 500 millions d’euros), la question ne se pose plus vraiment puisqu’ils disposent à la fois d’un cash manager (77 %) et d’un trésorier (86 %). Ce dernier est également présent dans les entreprises réalisant entre 250 et 500 millions d’euros de CA. Le credit manager est, quant à lui, présent dans toutes les tailles d’entreprises avec une prédominance dans celles bouclant un chiffre d’affaires entre 50 et 100 millions d’euros. D’ailleurs, les destinataires des prévisions de trésorerie sont divers. Si les fonctions dirigeantes comme le DAF et le directeur général sont les plus citées, bien d’autres professionnels, à l’image du responsable du contrôle de gestion, du banquier ou même des actionnaires sont mentionnés par les sondés. Puisqu’elle sert de fondement à des décisions aussi centrales que la mise en place de plans d’action sur le BFR ou d’arbitrages de trésorerie et qu’elle s’adresse à de nombreux acteurs de l’entreprise, il est fondamental de s’interroger sur la pertinence des outils utilisés. Voilà l’une des grandes questions qui devrait animer la profession dans les prochaines années.

Source : Baromètre Cash Management, Les enjeux de la prévision de trésorerie, Grant Thornton BFR et Cash Management

Sybille Vié

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Ancien karatéka de haut niveau, Nicolas Darnaud est diplômé de l’ESCP, titulaire du Capa et d’un diplôme d’expert-comptable. Il a rejoint Ardian en 20...

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Directrice de participations au sein de Blue Ocean, fonds à impact de Swen Capital, Mélanie Le Guen croit un capital-investissement plus durable. Curi...

Origins, un fonds tech grand public

Origins, un fonds tech grand public

Lancé à l’initiative de Blaise Matuidi aux côtés d’autres athlètes et investisseurs, le fonds tech Origins est dédié aux start-up grand public dans le...

Vivalto Partners, acteur incontournable de la santé

Vivalto Partners, acteur incontournable de la santé

Spécialisé dans l’investissement dans les secteurs de la santé, Vivalto Partners a réalisé un premier closing inaugural de 450 millions d’euros, le pl...

For Talents, focus transmissions familiales

For Talents, focus transmissions familiales

For Talents est né de l’expérience de Matthieu Leclercq, ancien président de Décathlon. Son credo : accompagner la transmission générationnelle au sei...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message