Les nouveaux acteurs et les nouveaux produits de la legaltech

L’année 2019 et le début de l’année 2020 auront été riches en innovations pour le marché de la legaltech. Attentifs aux attentes de leurs utilisateurs, les acteurs de ce secteur peaufinent leurs outils et multiplient les partenariats. La crise sanitaire aura pour sa part accéléré la digitalisation du monde du droit et permis à certaines opérations de se concrétiser plus tôt que prévu.

L’année 2019 et le début de l’année 2020 auront été riches en innovations pour le marché de la legaltech. Attentifs aux attentes de leurs utilisateurs, les acteurs de ce secteur peaufinent leurs outils et multiplient les partenariats. La crise sanitaire aura pour sa part accéléré la digitalisation du monde du droit et permis à certaines opérations de se concrétiser plus tôt que prévu.

La France compterait à ce jour quelque 250 legaltechs. Ce qui fait de l’Hexagone le deuxième marché au monde en matière de création de start-up du droit derrière les États-Unis, le pic se situant entre 2015 et 2017. Depuis, le nombre de créations est en baisse, ce qui n’empêche pas la mise en place de nouveaux partenariats et le lancement d’outils plus performants. Tour d’horizon des principaux d’entre eux.

Des solutions adaptées au monde des affaires

- Sihem Ayadi a créé une plateforme de services, Juridy Legal Design, à destination des juristes de tous horizons.

- Dalloz s’associe à Case Law Analytics pour proposer une solution de quantification du risque judiciaire à destination de la profession d’avocat.

- Legalstart lance de nouvelles fonctionnalités et des outils gratuits pour la création d’entreprises afin d’anticiper les problématiques juridiques et administratives liées.

- Leeway lance Smart Compare, une technologie permettant aux juristes de bénéficier d’une solution de révision de contrats simple et efficace.

- Les conclusions d’avocats augmentées : capitalisant à la fois sur son fonds documentaire de décisions de justice et d’articles d’analyse juridique ainsi que sur l’utilisation de l’intelligence artificielle, Doctrine a créé Document Analyzer.

- Fiducial Legal by Lamy et Lexbase ont créé une solution de statistiques juridiques.

- La start-up Registre Général a lancé un service numérique de tenue des registres sociaux par le biais de la blockchain.

- Bird & Bird a lancé l’outil Dawn Raid, destiné à simuler les enquêtes d’autorité de concurrence au sein des entreprises.


Des outils appliqués à l’IP et à la protection des données

- De Gaulle Fleurance & Associés et Case Law Analytics ont créé ­Litimark, un outil d’analyse du risque contentieux en droit des marques.

- La société de conseil en stratégie digitale Opportunity a lancé sur le marché une solution de protection des créations : Docucert.

- Nadège Parfait a créé une plateforme de vente de marques : IP Transfer.

- L’avocate pénaliste Marie-Laure Ingouf et l’ancienne directrice juridique de Henkel, Adeline Bodin-Burgy, ont lancé le chatbot Michelle, spécialiste des réglementations anti-corruption, de santé et de sécurité au travail, anticoncurrentielles et de protection des données personnelles.


La signature électronique gagne du terrain

- DocuSign, le spécialiste de la signature électronique crée une nouvelle solution de dématérialisation complète permettant la signature et le paiement rapide sur toutes les plateformes : DocuSign Payment.

- L’éditeur de logiciels Gino a ajouté la solution de signature électronique Universign à son service, par le biais d’un partenariat.

- DeepBlock, le spécialiste de la blockchain appliquée a lancé VitalSign, un service de signature électronique sécurisé.

- Le logiciel de gestion des cabinets d'avocats Buroclic s'adjoint les services de Signaturit en poursuivant l'objectif de développer cette solution de signature électronique auprès des avocats français.

De nouveaux outils pour les notaires, huissiers de justice et experts-comptables

- En partenariat avec Hyperlex, la Chambre des notaires de Paris a mis sur pied le projet VictorIA qui regroupe ses chantiers sur l’intelligence artificielle, pour le développement d’outils numériques nécessaires à la profession.

- La chambre des notaires de Paris en partenariat avec la société Price Hubble a déployé un logiciel d’estimation immobilière.

- Avec son offre axée sur l’audit comptable et financier, Juriactes est un nouveau service digital qui propose aux experts comptables de réaliser l’approbation des comptes annuels et un audit complet des entreprises sur sa plateforme.

- Eurojuris et l’Union nationale des huissiers de justice ont créé
le programme Legal Storm.


Acquisitions majeures

- Septeo, acteur majeur en matière d’innovations technologiques au service des professionnels du droit, de l’immobilier et de l’informatique, a renforcé son expertise en intelligence artificielle (IA) en réalisant l’acquisition de Softlaw.

- Wolters Kluwer s’offre Della, une legaltech spécialisée dans l’analyse de contrats, et basée sur l’intelligence artificielle, pour les services juridiques et les cabinets d’avocats.


Et aussi

Fusions & Acquisitions : Lancement de Transactions, première
plateforme digitalisant la recherche de contreparties dans le cadre d’opérations de fusions acquisitions ou d’investissement, repose encore en grande partie sur le réseau personnel.

 

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Legaltech : les voyants sont au vert

Mappemonde par segment, bilan des financements, actions communes, projets & développements... Décideurs Juridiques réunit les principaux indices de réussite auprès des acteurs et des observateurs de la legaltech.
Sommaire Clémence Arto (Doctrine) : "Plus on a de données, plus performant sera l’algorithme qui ciblera les recherches" M.Brogli (DPO Consulting) : "Les directions juridiques devraient être au centre des réflexions stratégiques de l’entreprise" Du legal design jusque dans la legaltech Grégoire Debit (Closd) : "Réduire le nombre d’outils utilisés est un besoin formulé par de nombreux acteurs" Huissiers et notaires : une digitalisation à rythme différé L’Europe, terre promise de la legaltech française C.Roquilly (Edhec) : "Les machines sauront faire de plus en plus de choses, nous devons avoir confiance en elles" La regtech, un univers à part L'avenir de la legaltch française : le débat en podcast
M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Le retour de Marion Guertault chez Hogan Lovells permet au département dédié au droit social du bureau de Paris de compter une troisième associée.

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Le groupe spécialiste de la traduction notamment pour les professionnels du droit Acolad vient de racheter son concurrent luxembourgeois Amplexor. Une...

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière allient leurs expériences pour créer Nexa Avocats, cabinet qui allie fiscalité des entreprises et des personn...

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

C’est par un arrêt du 22 septembre 2020 que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de déclarer conforme au droit européen la réglementa...

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Le cabinet d'avocats affilié à Deloitte, Taj, renforce ses activités en droit fiscal et conseil juridique en nommant associés deux de ses avocats : Ma...

Coopération entre l’AMF et l’AFA

Coopération entre l’AMF et l’AFA

L’objectif poursuivi par l’Agence française anticorruption (AFA) est de bénéficier du concours de l’Autorité des marchés financiers (AMF) lors de sa r...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message