Les notaires ont désigné leur nouveau président

À 50 ans, David Ambrosiano prend la tête du Conseil supérieur du notariat. Il vient de dérouler sa feuille de route pour son mandat de deux ans.
Le nouveau bureau du Conseil supérieur du notariat

À 50 ans, David Ambrosiano prend la tête du Conseil supérieur du notariat. Il vient de dérouler sa feuille de route pour son mandat de deux ans.

C’est au cours de leur assemblée générale des 20 et 21 octobre derniers que les notaires de France ont désigné leurs nouveaux représentants. Pour cette mandature, le nombre de délégués est passé de 42 en 2018 à 71 aujourd’hui. La parité est au cœur de cette transformation, la proportion d’hommes passant de 79 % à 54 %. Le nouveau bureau est également presque paritaire.

Choc démographique

David Ambrosiano veut placer son mandat sous le signe de la discussion avec les pouvoirs publics. “La loi croissance a créé un certain flou, voire une méfiance entre l’État et les notaires. Cette période est finie”, a posé d’emblée le notaire de 50 ans. Celui qui fait de la relation avec l’État l’un des trois objectifs de son mandat de deux ans non renouvelables convient qu’il doit cet apaisement à l’action de ses deux prédécesseurs, notamment par la signature de la convention d’objectifs 2021-2024. Avant de préciser qu’il mènera son combat pour qu’aucune nouvelle vague de notaires Macron ne soit prévue en 2021. L’occasion de rappeler que la profession a accueilli plus de 50 % de nouveaux notaires depuis la première vague en 2018 : “Quelle profession peut encaisser un tel choc démographique ? ”, commente-t-il.

Autre lutte : changer le mode de leur désignation : David Ambrosiano met l’accent sur le caractère injuste du tirage au sort organisé par la Chancellerie, au profit d’un concours “comme l’université sait l’organiser”. Enfin, ses discussions avec le ministère de la Justice porteront sur la suppression de l’écrêtement, ce plafonnement du tarif de certains actes qui pénalise particulièrement les petites études en milieu rural.

Le nouveau président du CSN veut aussi porter attention aux Français : “Ils ont un grand besoin de confiance et de réassurance dans un monde de plus en plus complexe. Or, cette confiance s’obtient par la présence”, avant d’ajouter qu’il souhaite trouver un équilibre entre virtuel et réel dans la relation avec les citoyens. Un plan de développement des outils numériques est d’ailleurs en œuvre pour qu’à la fin de l’année, 80 % des études soient équipées d’une solution de visioconférence à la hauteur du niveau de sécurité exigé par la profession. Ce chantier numérique est aussi celui qui concentre les efforts du nouveau bureau à l’attention de l’ensemble des 15 622 notaires de France et de leurs 60 219 salariés (chiffres du 30 septembre 2020). Ce à quoi s’ajoute la communication à l’attention des étudiants pour les attirer dans le notariat.

Avec 600 milliards de capitaux traités et 20 millions de personnes reçues dans les offices par an, le poids économique de la profession s’élève à 8,8 milliards d’euros. Le nouveau bureau du CSN se compose de David Ambrosiano, 50 ans, président, notaire à Fontaine (Isère), Sophie Sabot-Barcet, 49 ans, première vice-présidente, notaire à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), Pierre-Jean Meyssan, 57 ans, deuxième vice-président notaire à Bordeaux (Gironde), Xavier Lievre, 51 ans, troisième vice-président, trésorier, notaire à Paris, Boris Vienne, 53 ans, porte-parole, notaire à Cornebarrieu (Haute-Garonne), Laurence Leguil, 42 ans, secrétaire, notaire à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), Peggy Montesinos, 42 ans, membre du bureau, notaire à Remiremont (Vosges).

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

Chloé Pruvot, directrice des investissements du groupe Apicil, regrette l’absence d’un référentiel commun à l’investissement socialement responsable e...

Latham & Watkins nomme un nouveau counsel

Latham & Watkins nomme un nouveau counsel

Latham & Watkins renforce son équipe restructuring & special situations en nommant Thomas Doyen comme counsel.

BDGS Associés se renforce en restructuring

BDGS Associés se renforce en restructuring

Henri Cazala rejoint BDGS Associés en qualité d’associé pour prendre la tête de la pratique restructuring.

Arnaud Pédron rejoint en tant qu’associé la pratique restructuring de Franklin

Arnaud Pédron rejoint en tant qu’associé la pratique restructuring de Franklin

Le cabinet Franklin accueille cette année dans l’équipe restructuring, Arnaud Pédron, son treizième nouvel associé pour l’année 2020.

Croissance interne chez Weil Gotshal

Croissance interne chez Weil Gotshal

Weil Gotshal & Manges annonce la nomination de deux nouveaux associés et six counsels au sein de son bureau parisien. Ces promotions permettront d...

GB2A renforce sa pratique de droit public

GB2A renforce sa pratique de droit public

L’homme politique Laurent Hénart retrouve la pratique du droit en intégrant MB2A en qualité d’associé. Il interviendra principalement en matière de dr...

Ollyns étoffe son offre

Ollyns étoffe son offre

Le jeune cabinet Ollyns accueille une associée, une counsel et deux nouvelles collaboratrices, qui renforceront l’offre du cabinet en droit social et...

Simon Associés crée un nouveau département

Simon Associés crée un nouveau département

David Marais rejoint Simon Associés et prendra en charge la création du département de droit pénal de l’entreprise et intelligence économique.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte