Les navettes autonomes Navya récompensées de 30 M€

Les navettes autonomes Navya récompensées de 30 M€

En matière de véhicules sans chauffeur, il n’y a pas que les voitures destinées aux particuliers. Navya en est le parfait exemple avec son bus Arma et ses investisseurs y croient fort.

Le dernier tour de table de Navya Technology atteint 30 millions d’euros, ce qui valorise la start-up tricolore à plus de 200 millions d’euros. La société spécialisée dans la construction de navettes autonomes se retrouve ici soutenue par deux acteurs stratégiques, Keolis et Valeo, mais aussi par l’investisseur qatari Group8. Elle compte toujours ses actionnaires de la première heure (Gravitation, CapDecisif et Robolution Capital). Cette nouvelle levée de fonds, si elle vise à recruter des ingénieurs et des commerciaux, a pour objectif principal d’investir dans la technologie et notamment celle de son véhicule phare, l’Arma, un bus sans chauffeur lancé sur le marché en fin d’année dernière. Pour le moment, Navya n’a qu’une poignée de véhicules en circulation situés dans l’agglomération lyonnaise. Christophe Sapet, CEO de l’entreprise, estime cependant qu’une trentaine d’engins devraient être en utilisation début 2017. Un déploiement rapide est d’ailleurs prévu au Moyen-Orient grâce au soutien de Group8. Accueillant 15 passagers à son bord, à une vitesse de 45 km/h maximum, la navette Arma ne devra pas relâcher l’accélérateur pour contrer les velléités de Mercedez-Benz ou du russe Yandex sur ce marché qui sent bon l’international.      

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message