Les juristes d’entreprise déclarent être satisfaits par leur travail

Les juristes d’entreprise déclarent être satisfaits par leur travail

Le cabinet Oxygen+, en partenariat avec l’Association française des juristes d’entreprise et le Cercle Montesquieu, publie un baromètre national sur la satisfaction des juristes d’entreprise. Réalisé en mars 2021, il compile les réponses de 743 juristes, responsables juridiques, directeurs juridiques et autres professionnels exerçant une fonction juridique.

Depuis la modification de l’article 1833 du Code civil par la loi Pacte, toute société se doit désormais de prendre "en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité" dans son intérêt social. La question de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est donc devenue centrale, tant pour les employeurs que pour leurs employés. Se penchant sur la situation des juristes d’entreprise, le baromètre national sur leur satisfaction au travail rend compte d’un bilan plutôt positif. Les professionnels sondés sont en effet 78 % à s’estimer "extrêmement satisfaits" à "satisfaits" de leur activité. Dans 90 % des cas, les juristes affirment être suffisamment autonomes et travailler sur des dossiers intéressants, variés et stimulants. À propos des conséquences de la crise sanitaire sur leurs conditions de travail, ils considèrent majoritairement que le digital a un impact bénéfique sur celles-ci et que le ratio télétravail-présentiel pratiqué dans leur entreprise est bon.

La satisfaction des juristes d’entreprise n’est cependant pas totale et leur bien-être au travail semble parfois compromis : plus de 80 % d’entre eux supportent une charge mentale, une charge de travail et un stress importants et un quart se déclarent en situation de burn-out. Quant à ce qui pourrait leur apporter plus de satisfaction, ils évoquent tout d’abord l’augmentation de leur rémunération, plus de perspectives d’évolution et enfin une plus grande reconnaissance, bien qu’ils ne soient pas tous logés à la même enseigne, le baromètre faisant écho d’une disparité en fonction des années d'expérience et de la fonction occupée. Les sondés ayant onze à quinze ans d’expérience professionnelle présentent presque systématiquement des résultats plus bas pour ce qui est des critères de satisfaction. Leurs réponses s’améliorent ensuite proportionnellement à la durée de leur expérience, les juristes les plus expérimentés (vingt à trente ans d’exercice) étant ceux dont le contentement est le plus grand. De façon similaire, les responsables et directeurs juridiques sont dans l’ensemble plus satisfaits de leur activité que ceux plus bas dans la hiérarchie. La marge de progression de la satisfaction des juristes d’entreprise est donc encore large, de quoi faire réfléchir les dirigeants à leurs conditions de travail.

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message