Les grands centres commerciaux ne rouvriront pas le 11 mai en Île-de-France

Après avoir douché les espoirs des propriétaires de grands centres commerciaux une première fois le 28 avril, le gouvernement a de nouveau bousculé leurs plans en excluant les opus parisiens du champ des commerces autorisés à rouvrir le 11 mai. Explications.

Après avoir douché les espoirs des propriétaires de grands centres commerciaux une première fois le 28 avril, le gouvernement a de nouveau bousculé leurs plans en excluant les opus parisiens du champ des commerces autorisés à rouvrir le 11 mai. Explications.

Nouvelle déception pour les grandes foncières de commerce. "S’agissant des centres commerciaux de plus de 40 000 m², comme indiqué par le ministre de l’Intérieur, ils pourront rouvrir le 11 mai en accord avec les préfets sauf en Île-de-France où les risques sanitaires nous amènent à reporter leur ouverture", a précisé Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, lors de la conférence de presse sur le déconfinement. Les commerces "non-essentiels" des opus comme Westfield Forum des Halles, Val d’Europe, Westfield Les 4 Temps, Créteil Soleil, Westfield Parly 2, Qwartz, Les 3 Fontaines ou Italie 2 devront donc encore garder leurs rideaux baissés.

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a sans surprise regretté cette décision : "Les centres commerciaux, notamment les plus vastes d’entre eux sont les mieux équipés humainement et techniquement pour mettre en œuvre les mesures barrières nécessaires afin de garantir aux consommateurs une sécurité sanitaire optimale". Se basant sur les chiffres de la distribution alimentaire et les exemples de pays étrangers ayant rouvert, il assure que ce sont  les grands sites qui affichent la plus faible densité de clientèle. Il souligne également le risque "d’un report de fréquentation et donc de sur-concentration sur des sites de commerce diffus ou de plus petite taille qui ne pourraient assurer les mêmes précautions sanitaires". Le CNCC attire enfin l’attention sur "l’impact économique et le coût social que les décisions administratives de fermeture entraînent en prolongeant le chômage partiel de plusieurs dizaines de milliers de salariés employés dans les magasins de ces centres".

En conséquence, le CNCC demande au gouvernement de réexaminer de façon hebdomadaire "et non discriminante" la situation des grands centres commerciaux principalement franciliens qui constituent plus d’un quart de l’activité de la filière. Les prochaines déclarations de Bruno Le Maire sur le sujet seront suivies avec attention.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 septembre 2020

La veille urbaine du 30 septembre 2020

Fifth Wall qui lance son fonds dédié aux proptechs en Europe, Rita-Rose Gagné nommée CEO d’Hammerson… Décideurs vous propose une synthèse des actualit...

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Incapables de se fournir en pièces détachées et composants divers, des chantiers solaires et éoliens ont été considérablement ralentis partout dans le...

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

Le Siec a récemment confirmé la tenue de son édition 2020 les 14 et 15 octobre prochains dans le Pavillon 4 du Parc des Expositions de la Porte de Ver...

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message