Les Français plutôt satisfaits de leurs infrastructures

À la dixième  place du « palmarès mondial de satisfaction sur les infrastructures et les services au public » publié par Ipsos, la France recueille un relatif satisfecit de la de la population, qui estime toutefois que le pays a encore une marge de progression.

À la dixième place du « palmarès mondial de satisfaction sur les infrastructures et les services au public » publié par Ipsos, la France recueille un relatif satisfecit de la de la population, qui estime toutefois que le pays a encore une marge de progression.

40 % des Français se déclarent satisfaits des infrastructures et services publics de leur pays. C'est ce que révèle la dernière étude publiée par l'Institut Ipsos avec son palmarès mondial de satisfaction sur les infrastructures et les services au public. Plus de 21 000 personnes ont ainsi été interrogées dans vingt-huit pays. La France prend la dixième place de ce classement, se situant un peu au-dessus de la moyenne mondiale (37 % de satisfaction), loi derrière l'Arabie saoudite (65 %) ou l'Allemagne (53 %), mais devant l'Italie (15 %) et le Brésil (19 %).

Le réseau d'eau et d'assainissement est particulièrement plébiscité par les Français : 71 % des sondés l'estiment satisfaisant. Le réseau autoroutier remporte également 69 % des suffrages. Enfin, et plus étonnant, les centrales nucléaires, en dépit du débat écologique actuel portant sur leur arrêt à terme, recueillent un taux de satisfaction de 48 % des Français. En ce qui concerne les autres infrastructures, la France se situe dans la moyenne : 50 % de ses habitants se disent satisfaits de l'offre de logement sur le territoire, 51 % de la production d'énergie, 59 % du haut débit et 66 % pour les aéroports. Un bémol est apporté concernant les infrastructures de protection contre les inondations qui ne totalisent que 35 % de satisfaction. Au final, ce sont 40 % des Français qui considèrent que le pays n'en fait pas assez pour répondre aux besoins d'infrastructures. Peut mieux faire, donc, pour la France, alors que 57 % de ses habitants estiment qu'investir dans les infrastructures est essentiel à la croissance économique du pays.

 

Charlotte Danjou

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte