Les externalisations immobilières atteignent des records en Europe

Le conseil JLL a recensé 23,1 milliards d’euros d’externalisations immobilières dans la région EMEA en 2019. La France a pesé pour 3,2 milliards d’euros dans ce volume, un record au niveau national. Décryptage.

Le conseil JLL a recensé 23,1 milliards d’euros d’externalisations immobilières dans la région EMEA en 2019. La France a pesé pour 3,2 milliards d’euros dans ce volume, un record au niveau national. Décryptage.

Les cessions immobilières des entreprises et des propriétaires-occupants ont le vent en poupe. Ces opérations ont permis de lever un volume record de 23,1 milliards d’euros dans la région EMEA en 2019 selon une étude de JLL, marquant une forte hausse par rapport au volume de 2018 de 17,4 milliards d’euros. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France ont été les marchés les plus actifs, comptant pour 69 % de la valeur totale des transactions enregistrées dans la région EMEA l’an passé.

"Nous observons un appétit grandissant des investisseurs pour l’immobilier spécialisé des entreprises, comme les bâtiments de recherche, les murs d’établissements de santé et les sites industriels, ouvrant ainsi aux entreprises plus de perspectives de monétisation de leur immobilier, d’autant plus qu’avec la crise du Covid-19 nous pourrions voir de plus en plus d’actifs non banalisés mis sur le marché", analyse Graeme Jackson, responsable de l’activité corporate & structured transactions chez JLL France.

Dans l’Hexagone, le volume a atteint en 2019 un record de 3,2 milliards d’euros, avec pour transactions majeures la vente par le groupe Casino d’un portefeuille de 32 actifs pour 470 millions d’euros au groupe de private equity américain Apollo, ainsi que la vente par Carrefour de sa participation de 32% dans Cargo, la société immobilière dédiée détenant une partie de ses centres de distribution pour 288 millions d’euros. Cette vente s’inscrit dans la stratégie de Carrefour de céder 500 millions d’euros d’actifs immobiliers non stratégiques avant fin 2022.

"Nous pensons également que les entreprises souhaitant développer leurs propres actifs, vont chercher à financer ces projets en collaborant avec des investisseurs via des ventes en l’état futur d’achèvement (VEFA)", conclut Edouard Asselin co-responsable de l’activité corporate & structured transactions chez JLL France. Une nouvelle marque de référence pourrait bien être établie dans les prochains mois.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Annick Girardin, une ministre face à la mer

Annick Girardin, une ministre face à la mer

Hissez haut. Le retour d’un ministère de la Mer préfigure un aggiornamento stratégique pour une France ayant trop longtemps oublié qu’elle fut et peut...

L’hydrogène, la nouvelle panacée européenne ?

L’hydrogène, la nouvelle panacée européenne ?

La Commission européenne ambitionne d’ajouter l’hydrogène à sa pharmacopée, et d’ainsi élargir son spectre de réponses potentielles à l’urgence climat...

La veille urbaine du 10 juillet 2020

La veille urbaine du 10 juillet 2020

Esset qui acquiert Yxime, Claude Samson réélu président d’Afilog, le Conseil d'Etat qui sévit contre le gouvernement sur la pollution de l’air… Décide...

Orange va acheter de l’électricité renouvelable à Boralex

Orange va acheter de l’électricité renouvelable à Boralex

Orange a annoncé annoncé la signature d'un corporate PPA avec Boralex sur les énergies renouvelables. L'opérateur télécom va s'approvisionner en élect...

Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance ave...

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Ce vendredi, le Conseil d’État a ordonné au gouvernement d'agir en matière de pollution environnementale, sous peine d'une astreinte dont le montant e...

Rénovation énergétique des bâtiments : l’accélération et l’amplification, c’est maintenant

Rénovation énergétique des bâtiments : l’accélération et l’amplification, c’est maintenant

Identifiée par Emmanuel Macron comme un axe structurant de la relance économique, la rénovation énergétique des bâtiments est revenue avec force sur l...

Neutralité carbone : des investissements insuffisants dans les énergies renouvelables

Neutralité carbone : des investissements insuffisants dans les énergies renouvelables

Après la pandémie du COVID 19 et son impact considérable sur l’économie et les entreprises, l’Agence Internationale de l'Énergie (IAE) s’inquiète d’un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message