Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concernant les embauches et les investissements s’avèrent meilleures que prévu.

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concernant les embauches et les investissements s’avèrent meilleures que prévu.

Le gouvernement prend le pouls de l’économie au jour le jour. Objectif : s’assurer que les mesures qu’il met en place pour contrer la crise fonctionnent afin, le cas échéant, de les ajuster rapidement. Les indicateurs à sa disposition s’avèrent nombreux. Parmi eux : ceux compilés par Bpifrance Le Lab, qui publie notamment chaque trimestre, en partenariat avec Rexecode, un baromètre sur la trésorerie, l’investissement et la croissance des TPE et PME. Et bonne nouvelle, dans la dernière édition dévoilée le 25 septembre, les chefs d’entreprise apparaissent plus optimistes que lorsqu’ils étaient interrogés en avril.

Dans le détail, les dirigeants jugent plus favorablement la situation de leur trésorerie qu’il y a trois mois. Le recul de leur chiffre d’affaires en 2020 serait d’au moins 10 % pour 68 % d’entre eux mais ils sont plus nombreux qu’en avril à anticiper un retour rapide de leur activité à la normale (49 % contre 35 % fin avril).

Embauches et investissements

Leur vision de l’avenir joue sur leurs projets d’embauches et d’investissements, qui ont été révisés à la baisse. Toutefois, cet ajustement semble moins prononcé que celui envisagé précédemment : 58 % des entreprises ont maintenu leurs projets d’embauches (31 % seulement l’envisageait il y a trois mois), 13 % les ont annulés et 29 % les ont reportés. Du côté des investissements, les proportions sont respectivement de 45, 17 et 38 % (contre 27 % de maintien envisagé il y a trois mois).

Quid des PGE ?

Les patrons de PME/TPE jugent favorablement leurs conditions d’accès au financement. Le recours aux prêts garantis par l’État (PGE) - pour lequel plus de la moitié des PME/TPE consultées ont fait une demande - a contribué à cette appréciation. Les PGE ont principalement financé les besoins en fonds de roulement et renforcé la position de liquidité des entreprises. À noter que plus des deux tiers des bénéficiaires seraient favorables à la transformation de ces crédits en quasi-fonds propres. Par ailleurs, 30 % des dirigeants se déclarent prêts à ouvrir le capital de leur société pour financer son développement ou la transmettre ; et privilégieraient l’arrivée d’un nouvel associé.

Seule une minorité de patrons déclarent avoir déjà entièrement mobilisé leur PGE. La majorité d’entre eux comptent le rembourser en totalité ou au moins partiellement dès 2021. 3 % des dirigeants considèrent leurs difficultés de trésorerie insurmontables dans le contexte actuel, soit 6 points de moins qu’en avril. Ils sont 4 % à envisager la liquidation de leur entreprise et 4 % le non remboursement du PGE. En espérant que la fin de l’année continue à emprunter cette pente un peu moins raide que prévu…

OV

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

Le président de la société d’investissement familiale FFP a passé une grande partie de sa carrière au sein des marques Peugeot et Citroën. Cet ingénie...

Reed Smith renforce son pôle immobilier

Reed Smith renforce son pôle immobilier

L’avocate Carole Steimlé rejoint Reed Smith comme associée. Son arrivée poursuit la vague de recrutements opérée par le cabinet depuis le début d’anné...

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Conseillé par Gowling WLG, AD Éducation s’offre deux nouvelles écoles européennes

Le premier réseau d'écoles privées d'enseignement supérieur dédiées à la création et l’innovation, AD Éducation, acquiert deux sociétés, italienne et...

Le fonds américain Silver Lake s'offre Meilleurtaux

Le fonds américain Silver Lake s'offre Meilleurtaux

Avec cette acquisition comprise entre 700 et 800 millions d'euros, le fonds expert des technologies se promet un bel avenir.

Le fabuleux destin de Ginette Moulin

Le fabuleux destin de Ginette Moulin

Devenue en 2004 présidente du conseil de surveillance des Galeries Lafayette, Ginette Moulin est une héritière avisée qui perpétue les traditions fami...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte