Les champions de l’IA tricolore entrent dans l’adolescence

Selon une étude du fonds d’investissement Serena, les acteurs européens de l’IA ont levé plus de 2 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle. Un bond aussi brusque qu'inattendu comparé à 2016. La France tire son épingle du jeu, en réussissant à faire passer un cap à ses champions.

© Serena Capital

Nombre d'emplois créés par les start-up de l'intelligence artificielle et des données depuis 2014

Selon une étude du fonds d’investissement Serena, les acteurs européens de l’IA ont levé plus de 2 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle. Un bond aussi brusque qu'inattendu comparé à 2016. La France tire son épingle du jeu, en réussissant à faire passer un cap à ses champions.

La série C n’est plus une exception en France. En tout cas en matière d’intelligence artificielle. L’Hexagone est depuis quelques années critiqué pour son incapacités à mobiliser d’importants montants. Résultat, le pays compte toujours plus de chercheurs brillants et de start-ups en panne. Mais d’après une étude de Serena publiée fin octobre, la tendance commence à évoluer. En 2017, les acteurs de l’intelligence artificielle ont levé plus de 10 millions de dollars à 5 reprises, et plus de 20 millions également à 5 reprises. C’est moins que le Royaume-Uni, toujours en tête des levées de fonds, mais plus que l’Allemagne. Au rang des leaders de l’IA tricolore, citons Kalray, et ses processeurs embarqués, ou encore Shift Technology, sur le secteur des AssurTech.

Plus globalement, l’Europe commence à son tour à rattraper son retard. Alors que la Chine truste quasiment la moitié des fonds levés dans l’IA en 2017, le vieux continent a réalisé un bond extraordinaire en la matière : + 190% comparé à 2016. En tout, 512 levées de fonds ont été enregistrées, pour un montant de 2,255 milliards de dollars. Les principaux secteurs dans lesquels les start-up se révèlent sont la santé, les fintechs et la cyber-sécurité. A noter que c’est majoritairement à Londres (9548) que les emplois dans ces secteurs ont été majoritairement créés depuis 2014, suivi de Paris (3676) et de Berlin (2070). 

Florent Detroy

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Thomas Reuters acquiert HighQ

Thomas Reuters acquiert HighQ

Thomson Reuters a fait l’acquisition d’HighQ, une plate-forme sécurisée de partage de fichiers et de collaboration.

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Le président de la République a présenté le 13 juillet la stratégie de défense spatiale de la France. Elle passe par un investissement de 3,6 milliard...

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Les géants du Net sont prévenus : il faudra désormais compter sur la taxe Gafa en France. Malgré le ton menaçant de Donald Trump, le texte a été voté...

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions d’euros pour accélérer la digitalisation des opérations juridiques de ses clients.

B&B, le breton à la conquête du monde

B&B, le breton à la conquête du monde

Fort de 500 hôtels dans le monde et d’une croissance à deux chiffres depuis la création du groupe en 1990, B&B Hôtels est devenu l’un des leaders...

S.Imbert (Microsoft) : "Nous voulons devenir le leader de l’intelligence distribuée "

S.Imbert (Microsoft) : "Nous voulons devenir le leader de l’intelligence distribuée "

Sébastien Imbert, nommé Chief Marketing Manager (CMO) de Microsoft en juillet 2018, connaît la maison depuis presque vingt ans. Il nous délivre sa vis...

V. Denonville (Fifa) : "La Fifa est l’une des organisations sportives les plus transparentes"

V. Denonville (Fifa) : "La Fifa est l’une des organisations sportives les plus transparentes"

Alors que la coupe du monde féminine de football 2019 s’est achevée sur une 4ème victoire des États-Unis, Vincent Denonville, Head of compliance opera...

Sylvain Waserman (Modem) : "En 2020, le brevet français sera enfin fort"

Sylvain Waserman (Modem) : "En 2020, le brevet français sera enfin fort"

La loi Pacte réforme en profondeur le système des brevets. Une évolution en partie rendue possible grâce à Sylvain Waserman, député Modem du Bas-Rhin...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message