Les cabinets du Magic Circle

Le Magic Circle réunit les quatre cabinets d’avocats britanniques les plus prestigieux : Linklaters, Clifford Chance, Allen & Overy et Freshfields Bruckhaus Deringer*. Ces firmes accompagnent des entreprises qui leur ressemblent: des fleurons de l’économie mondiale, présents dans les principaux centres financiers, dont Paris.

Le Magic Circle réunit les quatre cabinets d’avocats britanniques les plus prestigieux : Linklaters, Clifford Chance, Allen & Overy et Freshfields Bruckhaus Deringer*. Ces firmes accompagnent des entreprises qui leur ressemblent: des fleurons de l’économie mondiale, présents dans les principaux centres financiers, dont Paris.

Affichant une vocation et une ambition full service, les « membres » du Magic Circle accordent une attention toute particulière aux opérations de fusions-acquisitions. Le M&A est bien au centre de leur stratégie, tout comme le secteur financier, proximité avec la City oblige. Historiquement, ces cabinets sont les inventeurs du lockstep, un système qu’ils privilégient encore aujourd’hui.

* Cinquième cabinet du Magic Circle, Slaughter and May a quitté Paris en 2005 à la faveur de Bredin Prat qui a intégré ses équipes avant de nouer un accord de correspondance exclusif entre Paris et Londres.
 

Analyse : Lockstep oblige, la rémunération évolue tout au long de la carrière des avocats. Elle se tasse en fin de parcours pour favoriser la montée en puissance des jeunes associés. Efficace, le lockstep suppose néanmoins que chaque associé produise un chiffre d’affaires significatif: environ trois millions de livres sterling dans ces cabinets.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Enquête sur la rémunération des professions du droit

Ce dossier sur la rémunération est le fruit de plusieurs années de travail auprès des professionnels du droit. Son objectif : apporter un éclairage sur les disparités qui existent au sein de l’écosystème. Prévisibles car liées à la taille et au secteur de l’entreprise dans le cas des fonctions juridiques, celles-ci se révèlent subtiles et particulièrement importantes au sein des cabinets d’avocats. Cette étude menée auprès des cabinets et des professionnels du recrutement permet en effet de distinguer des rémunérations qui n’ont d’autres points communs que l’intitulé du poste du professionnel considéré. Dans un souci de confidentialité, la rédaction s’est refusée à divulguer les noms des firmes qui nous ont aimablement fourni des informations que nous savons sensibles. Pour autant, nous avons pris le parti de segmenter le marché en huit catégories représentant selon nous l’essentiel des cabinets d’affaires qui animent aujourd’hui le marché français. Éternel work in progress, cette enquête est la première du genre et sera régulièrement mise à jour à mesure qu’évolue le marché du droit.
Sommaire

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte