Les Brics s’affranchissent du FMI

Prise d’indépendance ! Les Brics créent leur propre banque de développement.

Prise d’indépendance ! Les Brics créent leur propre banque de développement.

Les pays émergents disent stop à l’ingérence dans leurs affaires. Pour accélérer le financement de leur développement, les BRICS montent au créneau et devraient signer les 15 et 16 juillet à Fortaleza au Brésil, l’acte de naissance de leur propre banque de développement, alternative au FMI et à la Banque mondiale. Partie prenante du projet, le ministre russe des Finances, Anton Silouanov, précise que les fonds réunis par le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud auront essentiellement vocation à compléter l’aide au développement apportée par la communauté occidentale. Une raison officielle, qui cache peut-être des enjeux plus politiques.

Contrer le dollar pour protéger les investissements
Les émergents sont sous la coupe de la politique monétaire des États-Unis. En témoigne le flux de capitaux vers et hors des Brics à la moindre saute d’humeur du dollar et des orientations de la Fed. Aujourd’hui, ils entendent trouver une alternative à cette situation, et annoncent la création d’un fonds de devises de cent milliards de dollars.

Financer massivement les infrastructures
Ce n’est pas avec 134,8 milliards d’euros par an d’aide publique au développement que les deux tiers de la population mondiale rattraperont le niveau de vie des pays les plus riches de la planète. À eux seuls, les besoins en infrastructure de l’Afrique représentent 69 % du montant de l’aide publique au développement, soit 93 milliards de dollars, estime le Forum économique mondial sur l’Afrique (WEF). Dotée de cent milliards, abondés à hauteur de 40 % par la Chine, la nouvelle banque de développement aura la lourde tâche de financer ce type d’investissements. D’ici à 2021, dix milliards de dollars seront apportés au bilan de la banque. Selon le ministre russe Anton Silouanov, la Russie investira pour sa part deux milliards de dollar.

Contrebalancer l’influence du FMI
À ce jour, c’est surtout sur le plan symbolique que la nouvelle fait du bruit. Les Brics prennent leur indépendance. Dès 2016 ils gagneront en autonomie avec l’émission des premiers prêts. L’institution financière s’attellera à des projets qui auraient probablement été refusés par le FMI et la Banque mondiale, souvent accusés d’ingérence. Reste à trancher l’épineuse question de la nationalité du premier président de la banque.

En photo de gauche à droite, les chefs d'Etat des Brics au huitième sommet du G20 en 2013 : Dilma Rousseff (Brésil), Manmohan Singh (Inde), Vladimir Poutine (Russie), Xi Jinping (Chine), Jacob Zuma (Afrique du Sud)  

Juliette Boulay

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail d'Alibaba et des partenariats avec les marques. Elle revie...

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation dans la santé"

Christel Heydemann (Orange) : "La technologie est un formidable levier pour accélérer l’innovation d...

Présente lundi 16 mai pour l’inauguration officielle des locaux de Future4care, l’incubateur européen de start-up spécialisées en e-santé, lancé en ju...

Future4care : à la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Future4care : à la découverte des start-up Bliss et MaPatho

Comme chaque semaine, Décideurs vous faire découvrir les start-up de la première promotion de l'incubateur Future4care spécialisé dans la e-santé. Cet...

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Comment Twitch aide les marques à séduire la jeunesse

Jusque-là consacré aux jeux vidéo, le service de diffusion en direct, Twitch, continue d’accroître ses contenus artistiques et culturels. Cette filial...

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Inauguration officielle de l’incubateur Future4care

Né de l’alliance entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange, l’accélérateur de start-up européennes Future4care a tenu son inauguration officielle ce...

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’entreprise biopharmaceutique UCB intègre l’accélérateur Future4care

L’accélérateur de start-up européennes Future4care se renforce en accueillant le belge UCB en qualité de nouvel adhérent et membre du comité de sélect...

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Muriel Benitah (MedInTechs) : "Le salon MedInTechs se veut le mégaphone de l’innovation en santé"

Salué par Emmanuel Macron, la première édition de MedInTechs, salon de l’innovation en santé, a rassemblé 6000 personnes. Muriel Benitah, sa président...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message