Legaltech : Seraphin Legal casse les prix

La start-up du droit spécialiste des contrats et de la documentation juridique Seraphin Legal propose désormais ses services à partir de 50 euros par mois afin de faciliter la transition numérique des directions juridiques quelle que soit leur taille.

La start-up du droit spécialiste des contrats et de la documentation juridique Seraphin Legal propose désormais ses services à partir de 50 euros par mois afin de faciliter la transition numérique des directions juridiques quelle que soit leur taille.

"Depuis longtemps, de nombreux professionnels du droit utilisent des technologies qui ne sont pas dédiées à leur pratique", explique un communiqué de presse annonçant les nouvelles offres proposées par Seraphin Legal. Pour ses dirigeants, face au constat de l’accélération de la digitalisation des organisations juridiques, l’enjeu est de rendre cette transition accessible à toutes les entreprises. Et cela commence par une offre de service à bas coûts.

Pour relever ce défi, Seraphin Legal lance une nouvelle offre à partir de 50 euros mensuels. Cette start-up du droit propose des solutions Saas (Software as a Service) en gestion de contrats, Seraphin Contrat Management, et en automatisation du support juridique, Seraphin Assistant. Thomas Saint-Aubin, cofondateur et président de Seraphin Legal explique leur intérêt : « Les principales activités réalisées par les professionnels du droit étant la rédaction d’acte et la transmission d’informations, de recommandations ou encore de conseils juridiques, nous avons décidé de mettre à disposition de toutes les entreprises souhaitant automatiser leurs processus des solutions simples, abordables et adaptées à leur pratique. » Une offre à si bas coûts prend en compte les difficultés qu’ont eu certaines directions juridiques à faire face à la crise sanitaire. Pour le CEO, elle s’adresse aussi bien aux directions juridiques ayant déjà entamé leur transformation numérique qu’à celles ne l’ayant pas encore commencée, et pour lesquelles la digitalisation ne serait pas économiquement accessible avec les autres produits disponibles sur le marché.  

Seraphin Legal est un acteur de legaltech française. En 2019, l’enseigne faisait partie des 23 entreprises du groupe French Legal Tech au sein de France Digital pour renforcer leur visibilité, leur attractivité et surtout leurs possibilités de développement. En avril dernier, Seraphin Legal avait clôturé une levée de fonds de 2 millions d'euros auprès de l’actionnaire professionnel d’entreprises Turenne et d’acteurs du droit des affaires.

Louise Tydgadt

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

L’utilisation des données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement pour faire de l’analyse comportementale et du ciblage publicitaire,...

Bandes dessinées : un investissement pour les nostalgiques

Bandes dessinées : un investissement pour les nostalgiques

Alors que le marché de la bande dessinée semble arriver à maturité, les ventes se multiplient. Pour dénicher la perle rare, la stratégie est simple :...

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte