Legal privilege : le statut d’avocat en entreprise à nouveau sur la table

Le député Raphaël Gauvain a remis aujourd’hui au Premier ministre son rapport « Rétablir la souveraineté de la France et de l’Europe et protéger nos entreprises des lois et mesures à portée extraterritoriale ». Il souhaite renforcer la protection de la confidentialité des avis des juristes.

© DR

Le député LRem et avocat Raphaël Gauvain.

Le député Raphaël Gauvain a remis aujourd’hui au Premier ministre son rapport « Rétablir la souveraineté de la France et de l’Europe et protéger nos entreprises des lois et mesures à portée extraterritoriale ». Il souhaite renforcer la protection de la confidentialité des avis des juristes.

En France, la protection des avis juridiques n’est garantie qu’au travers du secret professionnel des avocats. À leur grand dam, les juristes ne sont pas concernés. Toutefois, la situation pourrait évoluer. Le rapport du député LRem et avocat Raphaël Gauvain intitulé « Rétablir la souveraineté de la France et de l’Europe et protéger nos entreprises des lois et mesures à portée extraterritoriale », remis ce mercredi au Premier ministre, formule une proposition dans ce sens.

Une situation désavantageuse

Le rapport propose de créer un legal privilege à la française, afin d’aligner les standards de l’Hexagone avec les pratiques internationales. En effet, dans les pays de common law, il n’existe aucune distinction entre avocat en cabinet et avocat en entreprise. L’ensemble de leurs avis et consultations juridiques communiqués à leurs clients (en interne ou en externe) sont protégés de toute saisie et diffusion dans des procédures pénales, administratives et civiles.

« Au-delà des pays de common law, de nombreux autres pays développés de culture et traditions juridiques différentes, y compris des pays européens de culture juridique de droit civil, ont progressivement adapté ou modifié leur droit de façon à assurer à leurs juristes d’entreprise des conditions de travail leur permettant d’exercer leurs compétences dans un environnement sécurisé, en protégeant la confidentialité des avis juridique », explique le rapport. Le député met en garde le gouvernement face aux risques de délocalisation des directions juridiques des grands groupes français si rien ne venait à changer. Certaines ont déjà fait ce choix.

C’est « une mesure indispensable pour protéger les entreprises françaises des mesures extraterritoriales, puisqu’il en va de la compétitivité de l’économie française », s'est félicité le Cercle Montesquieu. L'Association française des juristes d'entreprise a pour sa part salué « la proposition de doter les avis des juristes d’entreprise de la confidentialité par la création de l’avocat en entreprise faite dans le rapport ». Et d’appeler le Premier ministre à mettre en œuvre les recommandations du texte de Raphaël Gauvain.

Ce dernier prévoit également de moderniser la « loi de blocage » (relative à la communication de documents notamment d’ordre économique à des personnes physiques ou morales étrangères). Il prône aussi l’adoption d’une loi protégeant les entreprises françaises contre la transmission par les hébergeurs de leurs données numériques non personnelles aux autorités judiciaires étrangères.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Après presque dix-sept ans passés chez FTPA, Boriana Guimberteau rejoint Stephenson Harwood en tant qu’associée pour y lancer un nouveau département e...

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Dans le but de renforcer ses bureaux de Paris et d’Île-de-France, Fidal nomme, au sein de différentes équipes, six nouveaux directeurs associés : Paul...

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

Entre vaccination et réouverture de l’économie, le contexte plus favorable de la situation sanitaire est l’occasion de jeter un regard lucide sur le p...

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Arst Avocats annonce l'arrivée de Linda Azizi en qualité d'associée.

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son département droit de la concurrence à Paris en accueillant Erling Estellon en qualité d’of counsel.

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Alors qu’aujourd’hui s’ouvrent les états généraux de la justice, Décideurs Juridiques se tourne vers la profession de juge. Nathalie Roret avait créé...

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Après plusieurs années d’exercice au sein des cabinets Rossi Bordes & Associés et Darrois Villey Maillot Brochier, Solène Delafond prend son indép...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte