Le triomphe du coworking

En 2020, espaces de coworking et centres d’affaires offrent de vraies solutions qui font rimer rentabilité, productivité et environnement. Conséquence : si la demande est forte, la concurrence aussi.

En 2020, espaces de coworking et centres d’affaires offrent de vraies solutions qui font rimer rentabilité, productivité et environnement. Conséquence : si la demande est forte, la concurrence aussi.

Si, en 2010, on recensait 21 000 personnes travaillant dans des espaces de coworking en France, elles sont aujourd’hui 1,7 million. 194 000 m² de bureaux partagés ont été loués en 2018. Un chiffre vingt-huit fois supérieur à 2014 et qui devrait augmenter de 50 % en 2020. Preuve de la mutation du monde du travail, le succès du coworking est imparable. Et pour cause : côté salariés, on exerce de plus en plus souvent de chez soi. Échapper à l’isolement et profiter de la synergie avec d’autres est alors une vraie solution. Sans oublier le gain de temps : fini les soucis de transports, adieu les embouteillages et les grèves qui nous empoisonnent le quotidien. Côté dirigeants, le coworking offre la possibilité de réelles économies. « Le prix d’un poste de travail est inférieur de 42 % en espace hybride. Cette économie s’explique notamment grâce à un ratio de mètres carrés par poste inférieur, chez les opérateurs, à ce qu’il est dans une occupation plus traditionnelle, et à une mutualisation des coûts », explique Virginie Houzé, directrice études et recherche chez JLL France. Sans oublier la productivité des équipes qui, selon toutes les études, se trouve maximisée. Enfin, faire ce choix est aussi une façon de prendre part à la transition écologique : à terme, ce serait 100 millions d’heures de déplacement économisées, soit 7 millions de tonnes de CO2 . Il n’en fallait pas davantage pour que de nombreuses villes favorisent l’implantation de tels espaces. Et pour que le gouvernement, fin 2018, annonce un plan de 110 millions d’euros afin de créer 300 nouveaux espaces collectifs à l’horizon 2021. Le phénomène est en marche. On peut même télécharger la liste des 2 000 espaces de France sur un site gouvernemental dédié.

Un marché en ébullition

Face à cette demande grandissante, du côté des opérateurs les initiatives sont nombreuses pour tenter de se démarquer. Il y a les valeurs sûres. Comme Multiburo qui poursuit son développement près des gares, tant à Montparnasse qu’à celle de Lille-Flandres prochainement rénovée. Les plus « jeunes » aussi, à l’image de Kwerk qui, lui, en appelle au luxe et à la couleur pour offrir un cadre digne d’un palace. Si le marketing est toujours essentiel, une constatation toutefois s’impose : les approches des différents acteurs sont de moins en moins centrées sur les start-up et autres indépendants, mais davantage sur la fourniture de solutions flexibles pour grands comptes.

WeWork vs Morning Coworking

Quid des centres d’affaires ? Malgré ses récents déboires boursiers, le mastodonte WeWork n’a pas dit son dernier mot : sa nouvelle offre représentera bientôt plus de la moitié des surfaces présentes sur le marché. Sur le marché hexagonal, il doit faire face à Morning Coworking. L’opérateur vient encore d’ouvrir deux espaces, l’un à Levallois-Perret, l’autre dans le quartier du Sentier à Paris. N’oublions pas les banques, comme la Banque populaire qui propose de nombreux centres d’affaires en régions. Des experts y sont à l’écoute des PME afin de les accompagner sur l’ensemble de leurs préoccupations. Quant à Servcorp, il propose des bureaux équipés ou virtuels. Ou comment bénéficier des avantages d’une adresse prestigieuse sans avoir à investir lesdits locaux. Le principe : vous vous offrez une belle vitrine pour vos clients, mais pour vrai lieu de travail vous avez le choix. Pourquoi pas un espace de coworking ?

Laurent Fialaix

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Y-E.Le Gall (groupe Rocher): "Former nos collaborateurs à une conscience écologique encore plus militante"

Y-E.Le Gall (groupe Rocher): "Former nos collaborateurs à une conscience écologique encore plus mili...

En décembre 2019, le groupe Rocher annonçait son changement de statut juridique, devenant ainsi la première entreprise à mission en France, une étape...

Luca de Meo, le renouveau de Renault ?

Luca de Meo, le renouveau de Renault ?

Fin connaisseur des marchés et des produits, « homme de la bagnole » et leader charismatique, Luca de Meo, ex-patron de Seat pressenti pour succéder à...

La culture de l’éthique gagne du terrain en entreprise

La culture de l’éthique gagne du terrain en entreprise

Le Cercle d’éthique des affaires, en partenariat avec le groupe La Poste, a dévoilé le 10 janvier dernier les résultats de son huitième Baromètre sur...

M.Trarieux (OL Groupe) : "Le nouveau stade est le catalyseur de notre démarche RSE"

M.Trarieux (OL Groupe) : "Le nouveau stade est le catalyseur de notre démarche RSE"

Installé dans son nouveau stade depuis 2016, l’Olympique lyonnais, 500 salariés, est le deuxième club du pays en termes d’effectifs, juste derrière le...

Recrutement programmatique : un nouveau job à portée de clic

Recrutement programmatique : un nouveau job à portée de clic

Pour trouver la perle rare, chasseurs de têtes et entreprises peuvent utiliser des algorithmes inspirés du marketing. Peu de start-up sont positionnée...

C.Orvoine (Ubisoft Montréal) : "les défis technologiques s’imposent à nous "

C.Orvoine (Ubisoft Montréal) : "les défis technologiques s’imposent à nous "

Ubisoft a lancé, début octobre, sa campagne de recrutement 2019 au Québec, adressée aux programmeurs, directeurs techniques… L’objectif pour Cédric Or...

Plafonnement des indemnités prud’homales : réforme utile ou mesure politicienne ?

Plafonnement des indemnités prud’homales : réforme utile ou mesure politicienne ?

Alors que le barème plafonnant les indemnités en cas de licenciement pour cause réelle et sérieuse est inscrit dans le code du travail depuis septembr...

Recrutement en 2020 : quelles seront les attentes des recruteurs ?

Recrutement en 2020 : quelles seront les attentes des recruteurs ?

« Rien n'est permanent, sauf le changement ». Cette citation attribuée au philosophe Héraclite remonte à plus de 2 000 ans mais est toujours autant d’...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message