Un trio ambitieux fonde Consigny Monclin Bellour

Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour s’associent pour fonder une structure qu’ils veulent d’un genre nouveau en offrant leur savoir-faire tant en droit pénal des affaires qu’en corporate/M&A.

© Louis Decamps

Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour

Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour s’associent pour fonder une structure qu’ils veulent d’un genre nouveau en offrant leur savoir-faire tant en droit pénal des affaires qu’en corporate/M&A.

C’est au 1 boulevard Malesherbes que Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour ont choisi de poser la plaque de leur toute nouvelle structure, Consigny Monclin Bellour. Leur ambition : incarner la nouvelle génération du droit.

"Nous sommes basés à Paris et le serons très prochainement à Dubaï. Nawel Bellour pilotera ce bureau secondaire, qui est une vraie porte ouverte sur le Moyen-Orient, d’où il intervient déjà sur différentes opérations de la vie des affaires", annonce Charles Consigny, afin d’insister sur le prisme international de la structure. L’offre du nouveau cabinet se positionne sur plusieurs matières : le droit pénal général, des affaires et le corporate/M&A.

Des savoir-faire haut de gamme

Élu secrétaire de la Conférence en 2020, passé par la cour d’appel de Paris et les cabinets d’Hervé Temime et de Jérémie Assous, Charles Consigny est un pénaliste qui étend son intervention jusqu’au contentieux des affaires. "Il s’agit d’assurer l’intégralité de la défense pénale de mes clients inculpés pour des infractions comme le blanchiment, la fraude fiscale, le trafic d’influence…", explique l’avocat qui par son lien marqué avec le milieu médiatique est en mesure d’anticiper les éventuelles problématiques de droit de la presse soulevées dans certains procès suivis par les médias. Son associé, Gaspard de Monclin, qu’il a rencontré sur les bancs de la faculté de la Sorbonne, axe sa pratique sur les opérations de M&A, la structuration de fonds d’investissement et sur les contentieux des affaires. Il conseille à ce titre des investisseurs, des family offices mais aussi des établissements bancaires lorsqu’ils investissent dans des fonds ou dans des entreprises. Dans ce dernier cas de figure, il accompagnera ainsi des clients entrepreneurs. Bien qu'elle soit différente, sa pratique peut recouper celle de Charles Consingy dans certains dossiers transnationaux communs : "La maîtrise des procédures contentieuses pénales de Charles Consigny nourrit ma pratique du droit des affaires, dans le sens où elle permet d’anticiper des contentieux entre actionnaires ou entre sociétés portant sur des contrats commerciaux", explique Gaspard de Monclin, à la fois avocat aux barreaux de Paris et de New York. Nawel Bellour conseille quant à lui des fonds souverains et des HNWI.

"En créant Consigny Monclin Bellour, nous avons concrétisé notre volonté commune de fonder un cabinet full-service, à l’anglo-saxonne, dont nous posons aujourd’hui les premières pierres. À terme, nous avons vocation à consolider notre pratique du contentieux des affaires pour l’ériger en un pôle à part entière", détaille Gaspard de Monclin, auparavant passé par les cabinets Proskauer à Londres et Darrois Villey Maillot Brochier à Paris. Notre credo reste de proposer un savoir-faire haut de gamme à nos clients", complète Charles Consigny. Les trois associés restent cependant ouverts à des associations futures avec des avocats spécialistes dans d’autres matières afin de compléter leur palette de savoir-faire juridiques.

Marine Calvo et Emmanuel Ojzerowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Mise à jour des conditions d’utilisation de WhatsApp : à quoi s’attendre ?

Après une première tentative controversée de changement de sa politique de confidentialité en février dernier, l’application de messagerie instantanée...

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Dix nouveaux counsels chez Clifford Chance

Catherine Naroz, Jehanne Talha, Guillaume Massole, Maroussia Cuny, Sophie Levy, Karolina Rozycka, Philippe Cazello, Marie Crumière, Pierre Goyat et Di...

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Simon Associés lance un département sciences de la vie

Michèle Anahory intègre le cabinet d’avocats d’affaires pour diriger un nouveau pôle consacré aux biosciences. Dans ce mouvement, elle est accompagnée...

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Reboul & Associés renforce sa pratique fiscale

Éric Bérengier rejoint le cabinet parisien en qualité d’associé et sera chargé du pôle de droit fiscal.

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant poursuit sa carrière chez Trinity International

Stéphane Brabant quitte Herbert Smith Freehills avec son associé Lucien Bou Chaaya pour rejoindre Trinity International, renforçant ainsi les ambition...

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Un cabinet brésilien s’installe à Paris

Grâce à l’arrivée de l’avocat Rodrigo Loureiro en provenance de Jones Day, la firme originaire de São Paulo, Briganti Advogados, crée un bureau à Pari...

Christophe Barraud, le visionnaire

Christophe Barraud, le visionnaire

Le Français a été désigné meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg. À seulement 34 ans, ce chef économiste et stratégiste de chez Market Securit...

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

H. Lécuyer : "L’assurance joue un rôle structurant dans la vie économique et sociale d’un pays "

Professeur en droit privé à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas depuis de nombreuses années, Hervé Lecuyer est un spécialiste du droit des assurances....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte