Le trafic aérien français continue sa progression

Après avoir bondi de 6,1 % en 2017 pour atteindre 164 millions de passagers, le trafic aérien devrait progresser de 3,7 % cette année selon la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Malheureusement, les compagnies françaises profitent peu de cette croissance.

Après avoir bondi de 6,1 % en 2017 pour atteindre 164 millions de passagers, le trafic aérien devrait progresser de 3,7 % cette année selon la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Malheureusement, les compagnies françaises profitent peu de cette croissance.

La croissance enregistrée profite aux différents aéroports français. À eux deux, Roissy et Orly, dépassent la barre des 100 millions de passagers. Lyon a franchi les dix millions, Toulouse et Marseille les 9 millions, Bordeaux les 6 millions et Nantes les cinq millions de passagers. Pourtant la part des compagnies françaises dans le trafic aérien est en baisse : elle est passée de 42,9 % en 2016 à 42,1 % l'an dernier (elle était de 60 % en 2000). Pour Patrick Gandil, directeur de la DGAC, « la croissance du transport aérien français reste tirée par les transporteurs étrangers ». Bénéficiant de soutiens financiers (directs ou indirects) de leur État-actionnaire, ces transporteurs étrangers, tels que ceux du Golfe, Emirates, Qatar Airways ou encore Etihad Airways, évoluent dans un environnement favorable. De plus, la taxation du transport aérien dans ces pays notamment, est inférieure à celle imposée en France.

Réclamations

Pour améliorer leur compétitivité, les compagnies françaises réclament le retrait de la taxe de Solidarité, la baisse des redevances aéroportuaires ainsi que la mise en place d'un nouveau modèle de financement de la sûreté. En réponse à ces réclamations, le gouvernement organisera à partir du mois de mars des Assises du transport aérien.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jour"

F. Johner (Aldi) : "Nous assumons notre modèle de discounter et cherchons à le réinventer chaque jou...

Le secteur de la distribution connaît de grands remaniements. Le directeur général adjoint d’Aldi France, Franck Johner, revient sur la reprise de plu...

McKinsey se sépare de son patron

McKinsey se sépare de son patron

Les associés du cabinet de conseil n’ont pas voté le renouvellement du mandat de Kevin Sneader, selon le Financial Times. Le rôle joué par la firme am...

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement des entreprises"

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement...

Xavier Desmaison, président du groupe de stratégie de communication Antidox, et Jean Marc Bally, fondateur du fonds de venture capital Aster, ont réce...

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

Fondée en 1987 à San Jose, McAfee enregistrait en 2020 un chiffre d’affaires de 2,9 milliards de dollars, en hausse de 10 % sur un an. L’éditeur de lo...

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

Pernod Ricard a réalisé pas moins d’une douzaine d’acquisitions ces cinq dernières années. Philippe Prouvost, son directeur stratégie et M&A, déta...

Ardian cède Photonis à HLD

Ardian cède Photonis à HLD

Le fonds Ardian va finalement céder le spécialiste français de la vision nocturne Photonis à HLD pour 370 millions d’euros. Une opération qui met fin...

Jean-Pierre Mustier lance son Spac

Jean-Pierre Mustier lance son Spac

L'ancien patron d'Unicredit succombe lui aussi à la mode du Spac. C'est avec le concours de Tikehau Capital, Financière Agache et Diego De Giorgi que...

P. de Passorio (Adyen) : "Il ne faut jamais se couper du marché"

P. de Passorio (Adyen) : "Il ne faut jamais se couper du marché"

Convaincus que les solutions de paiements actuelles sont dépassées, Pieter van der Does et Arnout Schuijff cofondent en 2006 Adyen, une plateforme qui...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte