Le télétravail forcé aiguise l’appétit des Français pour une nouvelle organisation du travail

Il n’y a pas que le 11 mai dans les préoccupations des Français. Une étude de BNP Paribas Real Estate fait ressortir leurs nouvelles attentes à moyen terme. Décryptage.

Il n’y a pas que le 11 mai dans les préoccupations des Français. Une étude de BNP Paribas Real Estate fait ressortir leurs nouvelles attentes à moyen terme. Décryptage.

Les huit semaines à distance, bien que subies, ouvrent une toute nouvelle perspective sur l’organisation du travail. Pas moins de 83 % des actifs interrogés dans le cadre du dernier baromètre de BNP Paribas Real Estate sur les Français à l’épreuve du confinement souhaitent un développement massif du travail à distance. Un chiffre qui se vérifie sur toutes les catégories d’actifs, y compris les dirigeants d’entreprise. Ces derniers sont ainsi 75 % à juger vraisemblable ce développement massif du télétravail.

Globalement séduits, les actifs français envisagent déjà les effets de ces mutations dans leur rapport au travail. Ainsi, 80 % pensent que les salariés à distance seront amenés à adapter leur temps de travail à leur charge réelle de travail. A noter qu’une plus grande liberté des horaires, selon les loisirs et contraintes personnelles, est un scénario souhaité par 58 % des actifs.

Par ailleurs, 65 % des personnes interrogées considèrent que, n’étant plus contraints de travailler au sein des locaux de leur entreprise, les salariés pourront vivre où ils le souhaitent. 56 % sont même convaincus qu’il n’y aura plus de lieu de travail désigné, et que chacun pourra travailler d’où bon lui semble. Un scénario toutefois redouté par 45% des sondés. Cette dispersion géographique pourrait notamment représenter une réelle menace à la diffusion de la culture de l’entreprise pour 59 % des salariés. Un chiffre qui illustre le rôle central du siège dans la construction de la culture d’entreprise selon BNP Paribas Real Estate.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte