Le spécialiste français de l’hydrogène, McPhy, lève 180 millions d'euros

Le groupe McPhy réalise, auprès de ses actionnaires historiques et de deux nouveaux entrants, Chart International Holdings et Technip Energies, un tour de table de 180 millions d’euros pour développer ses capacités industrielles.

Le groupe McPhy réalise, auprès de ses actionnaires historiques et de deux nouveaux entrants, Chart International Holdings et Technip Energies, un tour de table de 180 millions d’euros pour développer ses capacités industrielles.

Fabricant d’équipements de production et de stations de distribution d’hydrogène zéro-carbone, le groupe McPhy espérait lever 150 millions au cours de cette augmentation de capital, il obtient finalement 180 millions d’euros. L’opération, qui a en effet été sursouscrite à plusieurs reprises, lui permet d’augmenter son montant. Parmi les participants, Mcphy a pu compter sur le renforcement des participations de ses actionnaires historiques, EDF Pulse Croissance Holding avec 6 millions d’euros et le fonds Ecotechnologies avec 8 millions d’euros. Il a aussi pu compter sur le soutien de nombreux investisseurs institutionnels qui ajoutent 121 millions d’euros à ce tour de table.

Cette levée de fonds voit aussi l’entrée au capital de nouveaux partenaires stratégiques. Chart International Holdings s’octroie 4,59 % du capital pour un montant de 30 millions d’euros et Technip Energies, 2,29 % avec un apport de 15 millions d’euros.

Un important projet d’usine en cours

Ce montant levé par le groupe devrait lui permettre de financer ses capacités de production à grande échelle d’électrolyseurs, notamment avec le projet d’une nouvelle usine qu’il souhaiterait voir en activité dès 2023. L’hydrogène apparaît aujourd’hui, de plus en plus, comme l’avenir du marché de la mobilité et ce marché "ne peut se développer qu'avec un passage à une échelle supérieure. C'est le seul moyen pour faire baisser les coûts", comme le rapporte Les Échos. Cette évolution industrielle vient confirmer la volonté du groupe d’étendre ses cibles à la mobilité fluviale, aérienne ou ferroviaire.

Des protocoles d’accords signés avec ses nouveaux partenaires

En outre, Mcphy signé avec Chart International Holdings et Technip Energies des protocoles d’accords en vue d’établir des partenariats. Pour Laurent Carme, directeur général, ces "nouveaux partenariats stratégiques, avec deux leaders mondiaux dans leur domaine, apportent à McPhy d’importantes possibilités de complémentarité, une exposition internationale accrue et la capacité de cibler des projets de grande envergure." L’objectif affiché par le groupe est clair, celui de devenir au niveau mondial un "acteur de premier plan dans l’industrie de l’hydrogène zéro-carbone."

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Ariane de Rothschild, de baronne à patronne

Avec une fortune avoisinant les 5 milliards d’euros, Ariane de Rothschild est désormais seule à la tête du groupe Edmond de Rothschild, après la mort...

A.F Laime (John Cockerill) : "Le soutien de l’État est nécessaire pour développer l’hydrogène"

A.F Laime (John Cockerill) : "Le soutien de l’État est nécessaire pour développer l’hydrogène"

Le fournisseur de services et d’équipements aux entreprises et collectivités John Cockerill ouvrira en 2022 une usine d’électrolyseurs en Alsace. Un a...

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Des services publics déficients et une classe moyenne supérieure nombreuse. Le Brésil présente la configuration idéale pour se lancer dans la santé pr...

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions d...

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

Olivier Larrat (Signadile) : "C’est notre travail d’aider la nouvelle génération à trouver les axes de développement de valeur"

Olivier Larrat (Signadile) : "C’est notre travail d’aider la nouvelle génération à trouver les axes...

À la suite d’une période fortement marquée par la crise sanitaire, le nombre de managers se lançant dans la reprise de leur entreprise s’est accru. An...

La fintech N26 lève 900 millions de dollars

La fintech N26 lève 900 millions de dollars

La néobanque allemande N26 vient de boucler un financement de 900 millions de dollars. Grâce à cette opération, la licorne d’outre-Rhin atteint une va...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte