Le rythme d’installation des offices notariaux ralentit

Un arrêté en date du 11 août dernier, pris en application de l’article 52 de la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques pour la profession de notaire, établit la troisième carte des zones d’installation des notaires pour la période 2021-2023. L’occasion pour le Conseil supérieur du notariat de réagir et de noter un ralentissement du rythme d’installation.

Un arrêté en date du 11 août dernier, pris en application de l’article 52 de la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques pour la profession de notaire, établit la troisième carte des zones d’installation des notaires pour la période 2021-2023. L’occasion pour le Conseil supérieur du notariat de réagir et de noter un ralentissement du rythme d’installation.

Le Conseil supérieur du notariat (CSN) a tout récemment pris connaissance de l'arrêté du 11 août relatif à la publication de la troisième carte de création de 250 nouveaux notaires d'ici à 2023. Premier constat : le CSN note "le net ralentissement du rythme d'installation et rappelle cependant que les objectifs initiaux de la loi croissance sont largement dépassés, avant d’ajouter qu’il est regrettable que l'impératif de progressivité prévu par le législateur reste une nouvelle fois ignoré."

Une pause réclamée par 87 % des nouveaux notaires

Comme indiqué dans son communiqué, l’organe représentant de la profession ajoute qu’avec les deux premières cartes, il a été créé 746 offices de plus que prévu dans les arrêtés, et ce, dans un laps de temps réduit : 62 % de notaires et 49 % d'offices supplémentaires entre mai 2017 et décembre 2020. Selon le CSN, il est donc indispensable aujourd'hui de laisser le temps aux notaires issus des deux premières cartes de stabiliser leur activité et pérenniser leur entreprise. Pour David Ambrosiano, président du CSN, "cette troisième carte suit strictement les recommandations de l'Autorité de la concurrence, faites au printemps. Si le nombre des nouvelles installations diminue de façon importante, nous estimons qu'il était inutile de créer le moindre office supplémentaire. L'offre est actuellement pourvue. Au contraire, face aux incertitudes économiques, la pause réclamée par 87 % des nouveaux notaires selon une enquête de la Chancellerie aurait été plus que jamais nécessaire."

En 2018, l’Autorité de la concurrence avait recommandé l’ouverture de 700 nouveaux offices notariaux pour la période 2018-2020. Au mois d’avril dernier paraissait l’étude du régulateur évaluant les perspectives d’évolution des trois professions à horizon 2029 : l’Autorité avait évalué entre 2 400 et 2 600 nouveaux notaires libéraux et entre 575 et 639 commissaires de justice pouvant être autorisés à s’installer.

Le Conseil supérieur du notariat représente la profession auprès des pouvoirs publics, détermine sa politique générale, contribue à son évolution et fournit des services collectifs aux notaires. Dans ses relations avec les pouvoirs publics, le CSN participe à la réflexion sur les évolutions du droit et donne son avis sur les projets de loi ou les textes réglementaires en préparation. Le Conseil supérieur du notariat comprend 110 collaborateurs au service de la profession notariale.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

SBKG & Associés muscle ses équipes

SBKG & Associés muscle ses équipes

Poursuivant son développement, SBKG & Associés accueille Carol Santoni, Louise Duvernois et Driss Tof en qualité d’associés ainsi que Gwénolé Mori...

DPO Consulting lance myDPO

DPO Consulting lance myDPO

DPO Consulting lance myDPO, la toute nouvelle version de son logiciel de mise en conformité au Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Création du Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement

Création du Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement

Cinq avocats et quatre juristes fondent le Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement, un nouvel espace d’échange pour les professionnels œ...

Maximilian Schiessl : "L’Allemagne est prête à faire des affaires"

Maximilian Schiessl : "L’Allemagne est prête à faire des affaires"

Associé du cabinet allemand Hengeler Mueller, le docteur Maximilian Schiessl est intervenu comme conseil lors de certaines d'opérations de fusions-acq...

Pernod Ricard réorganise sa direction juridique

Pernod Ricard réorganise sa direction juridique

Au sein de son équipe juridique, Pernod Ricard place Antoine Brocas à la tête de l'éthique et de la compliance et confie à Jonathan Bay la direction j...

Deuxième associée pour Daher Avocats

Deuxième associée pour Daher Avocats

Le cabinet de niche en droit social Daher Avocats accueille Louise Thiébaut en qualité d’associée. Il renforce par la même occasion ses compétences de...

Chassany Watrelot Associés promeut l’un de ses avocats

Chassany Watrelot Associés promeut l’un de ses avocats

Virgile Zeimet accède à l’association au sein du bureau parisien de Chassany Watrelot Associés. Le cabinet spécialisé en droit social consolide ainsi...

Premier LBO pour Legalstart

Premier LBO pour Legalstart

La plateforme française de création de documents juridiques et de formalités administratives à destination des TPE et des PME Legalstart vient de réal...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte