Le régulateur de santé sous contrôle

Dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox, le siège de l’ANSM a été perquisitionné. Le début d’un nouveau scandale de santé publique ?
L'ANSM est chargée de contrôler la mise sur le marché des médicaments

Dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox, le siège de l’ANSM a été perquisitionné. Le début d’un nouveau scandale de santé publique ?

Depuis plusieurs mois, le nombre de plaintes sur les effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox ne cesse de croître. Une étape supplémentaire vient d’être franchie avec la perquisition conduite par le pôle de santé publique du parquet de Marseille au siège de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le régulateur du secteur de la santé. La justice s’intéresse au rôle joué par celui qui est chargé de contrôler la mise sur le marché du médicament en question pour un éventuel engagement de sa responsabilité dans ce dossier tumultueux.

Responsabilité de l’ANSM

Il faut dire que l’ANSM a elle-même réclamé en 2012 le changement de formule du médicament auprès du laboratoire allemand Merck pour améliorer la composition du Levothyrox. À la suite de plaintes dénonçant des effets secondaires, l'autorité de régulation mène une enquête de pharmacovigilance et publie les résultats préliminaires le 11 octobre dernier en affirmant que « les effets indésirables ne sont pas dus à la nouvelle formule ». Depuis, aucune mesure de mise en garde ou d’interdiction du médicament n’a été prise, alors même que la directrice générale de l’ANSM admet qu’il y a eu un défaut d’information. La nouvelle perquisition intervient d’ailleurs peu de temps après la première, pratiquée le 3 octobre dernier au siège du laboratoire Merck à Lyon. Le but ? Saisir des boîtes de médicaments, des documents authentiques et des échanges entre l’ANSM et le laboratoire allemand pour faire la lumière sur son rôle.

Enjeu sanitaire de taille

Cette affaire n’est pas sans rappeler le scandale du Mediator, qui a déjà conduit l’ANSM, en tant que personne morale, devant le tribunal correctionnel. Le dossier du Levothyrox est un enjeu sanitaire de taille puisque la France est le premier pays où la nouvelle formule a été introduite. Maître David-Olivier Kaminski, représentant des plaignants, précise d’ailleurs que trois millions de Français prennent chaque jour ce médicament. Au total, cent huit plaintes ont été déposés contre le laboratoire Merck. Face à la polémique, le régulateur a mis en place un numéro vert destiné à accompagner les victimes des effets secondaires indésirables. Est-ce vraiment suffisant pour purger sa part de responsabilité dans l’affaire ?

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

LDA : une nouvelle boutique de droit social

LDA : une nouvelle boutique de droit social

L’avocate Lucille Detwiler se lance dans l'aventure entrepreneuriale en fondant LDA, un cabinet d’avocats de droit social consacré aux entreprises et...

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

CMS Francis Lefebvre Avocats renforce la dimension pluridisciplinaire du cabinet en cooptant Alexandre Bordenave, Rosetta Ferrère, Grégory Dumont, Tho...

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Paru à la Revue Banque de l'Essentiel intitulé "Le Délégué à la Protection des Données en action", auquel a participé Mathias Avocats, cabinet spécial...

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Ils n'ont pas de blog, twittent très peu voire pas du tout et ne travaillent pas à la réputation digitale d'une marque de vêtements ou de cosmétiques....

L’ère de la pénalisation du droit fiscal

L’ère de la pénalisation du droit fiscal

La Loi n°2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude a marqué un véritable tournant en ce qui concerne la pénalisation de la mati...

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche au sein de son bureau parisien en qualité d'associé. Il rejoint la direction régionale de Paris, où il développera la pr...

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Le vice-bâtonnier de Paris qui commencera son mandat le 1er janvier 2022 a intégré le cabinet de Francis Szpiner, Caroline Toby, Renaud Semerdjian, Ch...

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte