Le Qatar se retire de l’Opep et défie l’Arabie saoudite

Membre depuis 1961, le Qatar va quitter l’Opep. Une annonce choc faite par le ministre de l’Énergie, le lundi 3 novembre. Cette déclaration s’inscrit dans un climat de tension entre l’émirat et son voisin saoudien qui lui impose un embargo économique depuis un an.

Membre depuis 1961, le Qatar va quitter l’Opep. Une annonce choc faite par le ministre de l’Énergie, le lundi 3 novembre. Cette déclaration s’inscrit dans un climat de tension entre l’émirat et son voisin saoudien qui lui impose un embargo économique depuis un an.

Le ministre de l'Énergie qatari, Saad Sherida Al-Kaabi, a affirmé que Doha allait quitter l’Opep. Le Qatar souhaiterait désormais concentrer ses efforts de développement énergétique sur le gaz. Malgré une relative modestie sur le plan pétrolier, le Qatar est devenu un acteur majeur des hydrocarbures : actuellement quatrième producteur mondial de gaz naturel, le pays est aussi leader mondial du gaz naturel liquéfié. Une position que l’émirat compte renforcer d’ici 2024. 

Cette annonce s’inscrit également dans un contexte de baisse des cours pétroliers, l'organisation devant se réunir à Vienne le 6 décembre pour tenter de parvenir à un accord afin d'endiguer cette chute. Le retrait du Qatar ne devrait pas menacer cet objectif, l’émirat n’étant que le treizième plus gros producteur de pétrole de l’Opep sur les quinze membres que compte le cartel. Néanmoins, plusieurs questions d’ordre politique se posent. Officiellement, Doha se retire afin d’effectuer une réorganisation stratégique autour du gaz. Pour les experts, il s’agit plutôt d’un acte de défiance envers le voisin saoudien un an après que ce dernier ait imposé un embargo économique sur le Qatar.  

Ce départ pose aussi la question d’un réalignement politique régional. Les intérêts des pays du Golfe et ceux du cartel de manière plus générale ont toujours semblé convergé autour de ceux de l’Arabie Saoudite. Longtemps figure de proue de l’Opep, le Royaume paraît moins à même de fédérer les pays de la péninsule que par le passé et semble plus isolé que jamais. 

Jérémie Amsallem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Fabien Roussel : le programmateur du PC

Fabien Roussel : le programmateur du PC

Changement de tête au PCF. Son nouveau secrétaire national, élu de terrain, souhaite préserver l’indépendance de son parti face aux insoumis. Et le re...

Un vote sur le Brexit sous le sapin ?

Un vote sur le Brexit sous le sapin ?

Le Parti travailliste espère, avant noël, un vote par le Parlement britannique de l’accord de sortie de l’Union européenne négocié par Theresa May. Da...

Île-de-France Mobilités s’oppose au CDG Express

Île-de-France Mobilités s’oppose au CDG Express

Île-de-France Mobilités a demandé mercredi à l'État de suspendre les travaux du futur train rapide CDG Express censé relier Paris à l'aéroport de Rois...

Gilets jaunes, fin de partis ?

Gilets jaunes, fin de partis ?

Le mouvement des Gilets jaunes marque une rupture dans l’histoire de la Ve République. Ne s’estimant plus représentés par les partis politiques et les...

Vers un nouveau contrat social ?

Vers un nouveau contrat social ?

Pour atténuer la colère des Gilets jaunes, le Président a dévoilé plusieurs mesures à l'attention des travailleurs. Et annoncé une vaste consultation...

Mesures de Macron : ce que pense l’opposition

Mesures de Macron : ce que pense l’opposition

Hausse du Smic, exonération de la CSG pour une partie des retraités, prime de fin d’année, statu quo sur l’ISF… Le président de la République a annonc...

Meneurs derrière les Gilets jaunes, qui sont-ils vraiment ?

Meneurs derrière les Gilets jaunes, qui sont-ils vraiment ?

Qui sont les leaders ? Quels sont leurs convictions, leurs objectifs réels ? Synthèse.

Smic, CSG, ISF : entre concessions et confirmation

Smic, CSG, ISF : entre concessions et confirmation

En réponse aux revendications des Gilets jaunes, Emmanuel Macron a formulé plusieurs annonces. Sans pour autant changer de cap.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message