Le Porsche Taycan 100% électrique au banc d’essai

Ce mois-ci, nous avons testé le dernier-né des modèles sportifs électriques signé Porsche. Plus qu’une "simple" entrée de gamme, le Taycan n’a vraiment rien à envier à ses aînés.

Ce mois-ci, nous avons testé le dernier-né des modèles sportifs électriques signé Porsche. Plus qu’une "simple" entrée de gamme, le Taycan n’a vraiment rien à envier à ses aînés.

C’est l’un des événements auto de ce début de printemps. Poursuivant son offensive "tout-électrique", Porsche enrichit sa gamme d’une nouvelle sportive. Avec un tarif de base sous le seuil des 90000 euros, le Taycan se place comme le modèle d’entrée de gamme du constructeur allemand, rejoignant ainsi ses "grands frères" Turbo, Turbo S et Taycan 4S. Nous l’avons testé. Soyons clairs, c’est bluffant.

Par son design d’abord. Sur ce point, difficile de distinguer le Taycan de ses aînés. Et pour cause, hormis quelques légères modifications (comme le badge à l’arrière), il reprend en tous points leur style épuré et élégant. Dans l’habitacle, pas de grands changements non plus: l’écran tactile de 10,9 pouces est toujours proposé en série, tandis qu’il est encore possible de préférer les matériaux recyclés à la sellerie en cuir. Non, c’est plutôt dans les détails que se trouvent les grandes nouveautés. Côté sièges avant, les huit réglages électriques possibles ont été appréciés. Les deux coffres spacieux aussi, à l’avant comme à l’arrière.

Mais, sans conteste, le plus séduisant est l’offre ultra connectée qui permet désormais de souscrire à de nouvelles options confort et assistance à distance. Quelques clics suffisent pour les obtenir; quelques autres pour les résilier si jamais on n’en est pas satisfait. Même chose quant à la charge de batterie: la fonction Plug & Charge permet de recharger et de payer sans utiliser ni carte bancaire ni application dédiée. Dès que le câble est branché, le Taycan communique de façon sécurisée avec la station de recharge.

Enfin, notons le très pratique chargeur embarqué (jusqu’à 22 kW). Restent donc les performances. Contrairement à ses aînés, le Taycan n’est propulsé (à l’arrière) que par un seul moteur. Néanmoins, toujours associé à une boîte à deux rapports, il demeure parfaitement à la hauteur lorsqu’il s’agit d’atteindre sa pleine vitesse. Et ce, d’autant plus – c’est la spécificité de ce modèle – que deux niveaux de batteries sont proposés : dans sa version de base, l’offre Performance en intègre une de 79,2 kWh (pour une autonomie de 431 km); en option la Performance Battery grimpe à 93,4 kWh pour une autonomie de 484 km. Concrètement, la conduite du Taycan s’avère souple, réactive, en un mot... optimale. Quant à son autonomie, elle se situe parmi les plus performantes du marché de l’électrique. Pratique, efficace, intelligent, vous l’aurez compris, il ne nous a pas laissé indifférent, bien au contraire.

Laurent Fialaix

Fiche technique Taycan (100 % électrique)

Motorisation: 300 kW (408 ch), 345 Nm avec batterie Performance/ 350 kw (476 ch), 357 Nm avec batterie Performance Plus.

Puissance nominale : 240 kw (326 ch)/280 kw (380 ch)

Boîte de vitesse : 2 rapports

Batterie : 79,2 kWh pour Performance/93,4 kWh pour Performance Plus

Autonomie : 431 km pour Performance/484 km pour Performance Plus

Temps de recharge : de 5 à 80 % en 22,3 minutes 0 à 100 km/h : 5,4 secondes Vitesse maximale : 230 km/h.

Consommation d’électricité combinée : 28 kWh/100 km avec Performance/28,7 kWH/100 km avec Performance Plus.

Émissions CO2 combinées : 0 g/km Tarif: à partir de 86 254 euros TTC

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Distillerie des Moisans : mariage de raisin

Distillerie des Moisans : mariage de raisin

Née dans les années 1960 en Charente, l’entreprise familiale spécialisée dans le cognac a connu en 2019 une véritable accélération de sa croissance, q...

Essai auto. BMW M4401 XDrive Coupé : Hyper sportive, hyper premium

Essai auto. BMW M4401 XDrive Coupé : Hyper sportive, hyper premium

Ce modèle deux portes se positionne dans le segment premium du constructeur allemand. Au programme, grande sportivité et belles innovations.

Livres, voici la sélection de printemps

Livres, voici la sélection de printemps

Avril, ses premiers rayons. Et les premiers ponts qui offrent du temps pour lire. BD, romans, essais, la rédaction vous présente ses coup de cœur.

On a testé pour vous le Peugeot 508 PSE SW

On a testé pour vous le Peugeot 508 PSE SW

Avec ce modèle, le constructeur français profite de l’électrification de sa gamme pour proposer une variante haute performance mais écologiquement cor...

Les entreprises face au big bang de la mobilité

Les entreprises face au big bang de la mobilité

Tout s’accélère pour les flottes d’entreprise. À commencer par l’électrification de leur parc qui s’annonce comme la priorité de l’année. Il faut dire...

J.C Melaye (Bee Cycle) : "Le vélo de fonction n’en finit pas de séduire"

J.C Melaye (Bee Cycle) : "Le vélo de fonction n’en finit pas de séduire"

Fondateur de Bee Cycle, Jean-Christophe Melaye s’est lancé depuis deux ans dans la location de vélos de fonction aux entreprises. Un parc de 300 vélos...

Livres : une sélection à découvrir sous les premiers rayons de soleil

Livres : une sélection à découvrir sous les premiers rayons de soleil

BD, romans, sociologie : voici quatre livres incontournables à découvrir en profitant de l'arrivée des beaux jours.

On a testé pour vous le nouveau Land Rover Defender 110 D240 First Edition Mark I

On a testé pour vous le nouveau Land Rover Defender 110 D240 First Edition Mark I

Le nouveau Defender de Land Rover aura-t-il convaincu Aymeric Vernhol, l’un des quatre dirigeants de la maison horlogère Pequignet ?

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte