Le plan de sauvetage d'Areva validé par ses actionnaires

Les actionnaires d'Areva ont validé le plan de sauvetage de l'entreprise, comprenant une augmentation de capital de cinq milliards d'euros. Cependant, plusieurs conditions suspensives ne sont pas encore remplies.

Les actionnaires d'Areva ont validé le plan de sauvetage de l'entreprise, comprenant une augmentation de capital de cinq milliards d'euros. Cependant, plusieurs conditions suspensives ne sont pas encore remplies.

Une nouvelle étape est franchie dans le sauvetage d'Areva. Après le feu vert sous conditions donné par Bruxelles en janvier, les actionnaires de l'entreprise (ndlr : l'État français est actionnaire majoritaire à hauteur de  87 %) ont donné leur accord au plan de renflouement qui devrait permettre au « fleuron français du nucléaire » d'éviter la faillite. D'un montant d'environ cinq milliards d'euros, ce plan de sauvetage se déroulera en plusieurs phases. L'État va tout d'abord octroyer un prêt-relais de 3,3 milliards afin qu'Areva puisse remplir les conditions suspensives posées par Bruxelles, à savoir la validation par le Commission européenne de l'activité réacteurs (Areva NP) par EDF, ainsi qu'un retour positif de l'Autorité de sûreté nucléaire sur le réacteur EPR de Flamanville. Une fois ces deux conditions remplies, l'État pourra souscrire à une première augmentation de capital d'un montant de 4,5 milliards d'euros répartie sur deux entités : 2,5 milliards pour NewCo, le nouvel Areva centré sur les activités combustible, soit sensiblement le même périmètre d'activité que l'ex-Cogema, les deux autres milliards allant à la holding Areva SA, qui regroupe les activités du groupe, c'est-à-dire celles liées au contrat EPR en Finlande ainsi qu'à l'usine du Creusot.

 

Des investisseurs japonais sur les rails

Une fois cette première étape franchie, et après la finalisation du rachat de l'activité réacteurs (Areva NP, ex-Framatome) par EDF, deux investisseurs japonais, MHI et JNFL, apporteront une seconde augmentation de capital à NewCo, à hauteur de 500 millions d'euros à parts égales, soit 5% du capital de la nouvelle entité. Une fois l'augmentation de capital achevée, l'État devrait lancer une offre publique de retrait pour les actionnaires minoritaires du groupe.

 

Reste maintenant à attendre un retour positif des testes de l'Autorité de sûreté nucléaire sur la cuve du réacteur EPR de Flamanville. L'incendie qui s'y est déclenché ce jeudi matin laisse imaginer encore plusieurs semaines d'angoisse en haut lieu.

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

La veille urbaine du 25 septembre 2020

La veille urbaine du 25 septembre 2020

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Johanna Rolland élue présidente de Fr...

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Précédemment chez Jumeirah Hotels, Rebecca Nachanakian va diriger la mise en oeuvre de la stratégie mondiale de WeWork au niveau européen. Explication...

La veille urbaine du 24 septembre 2020

La veille urbaine du 24 septembre 2020

Mobivia qui signe 103 000 m² dans le parc synergie Val de Loire, Welcome at Work qui lève 4 M€, la FNAIM, Plurience et l’UNIS qui s’engagent sur la ré...

Willy Gauttier (EDF Renouvelables) : "Le passage du oil&gas vers le renouvelable implique un changement de mentalités"

Willy Gauttier (EDF Renouvelables) : "Le passage du oil&gas vers le renouvelable implique un changem...

Arrivé récemment chez EDF Renouvelables pour prendre en charge la construction du parc éolien offshore de Fécamp, Willy Gauttier nous explique les rai...

Arnaud Réal del Sarte (CVE) : "Faire venir des collaborateurs de l’industrie pétrolière pourrait nous apporter"

Arnaud Réal del Sarte (CVE) : "Faire venir des collaborateurs de l’industrie pétrolière pourrait nou...

Passé par le monde parapétrolier et aujourd’hui associé d’une société productrice d’énergies renouvelables, Arnaud Réal del Sarte répond aux questions...

L’avenir des infrastructures d’aujourd’hui en question

L’avenir des infrastructures d’aujourd’hui en question

Le cabinet de conseil Carbone 4 a publié un rapport, proposant une méthodologie d’alignement des portefeuilles financiers d’infrastructures avec les o...

La veille urbaine du 23 septembre 2020

La veille urbaine du 23 septembre 2020

Comet Meetings qui lève 30 M€, Fabrice Veyron-Churlet qui quitte Euralille pour l’Oppidea… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobili...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message