Hoffmann Green signe la plus importante introduction en Bourse sur Euronext Growth Paris

Le pionnier du ciment décarboné boucle une augmentation de capital de 65,4 millions d’euros sur le marché Euronext Growth. Une introduction qui valorise la société à environ 236,3 millions d’euros.

Le pionnier du ciment décarboné boucle une augmentation de capital de 65,4 millions d’euros sur le marché Euronext Growth. Une introduction qui valorise la société à environ 236,3 millions d’euros.

Hoffmann Green Cement Technologies clôture son introduction sur Euronext Growth avec une capitalisation boursière de 236,3 millions d’euros. Le cimentier français qui divise l’empreinte carbone par cinq a annoncé ce mercredi 16 octobre une augmentation de capital de 65,4 millions d’euros. Un montant susceptible d’atteindre 75,2 millions d’euros en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation, ce qui porterait la valorisation de la société à 246,1 millions d’euros. Le prix de l’offre a été fixé à 18 euros par titre, soit la partie supérieure de la fourchette indicative de prix, initialement prévue entre 15,66 et 19,14 euros. La négociation des actions sur le marché débutera lundi 21 octobre 2019.

Une stratégie de croissance

Les fonds recueillis lors de ce premier appel public à l’épargne seront destinés au financement de deux nouvelles usines, l’une en région parisienne et l’autre en Vendée, qui sera implantée sur le site industriel déjà utilisé par la société. La stratégie de l’entreprise repose essentiellement sur l’ouverture de ces nouveaux sites de production qui permettront d’atteindre 3 % de parts de marché en France d’ici à fin 2024 avec une capacité de production de 550 000 tonnes de ciment par an. L’objectif de Hoffmann Green : un maillage territorial progressif avec un déploiement commercial sur trois marchés cibles, structuré en deux temps, en France puis à l’international.

Une fabrication zéro déchet

Avec ses produits innovants, le groupe Hoffmann répond aux enjeux de la transition énergétique. Ces nouveaux ciments décarbonés voient leur composition modifiée grâce à des substituts de ressources naturelles (notamment le laitier de haut fourneau et l’argile) et sont issus d’un processus de fabrication à froid et propre. L’entreprise s’inscrit dans l’axe des réglementations des marchés français et européens, mais également dans celui de la hausse de la taxe carbone grâce à une réduction significative des sources d’émission de C02 et une division de son empreinte carbone par cinq. Un momentum favorable à la fois pour le secteur du bâtiment et celui de l’environnement. Avec un positionnement fondé sur des prestations d’ingénierie et des contrats de partenariats qui sécurisent la génération de revenus, la société vise une trajectoire de développement permettant d’atteindre un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros à l’horizon 2024.

Inès Giauffret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le...

J. Powell conserve son trône à la Fed

J. Powell conserve son trône à la Fed

Le 22 novembre dernier, le président américain Joe Biden reconduisait Jerome Powell à la présidence de la Fed. Grâce à cette manœuvre politique il pro...

Air France KLM, le cash évite le crash

Air France KLM, le cash évite le crash

Alors que l’arrivée de Benjamin Smith à la tête du groupe en 2018 donnait un nouveau souffle à la compagnie aérienne, celle-ci est touchée de plein fo...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

Le groupe Pierre Fabre a procédé à un recentrage d’activité en 2020 et notamment la cession d’une partie de ses activités de sous-traitance industriel...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte