Le numérique ou l’illusion de la dématérialisation

Après le succès mondial de son livre La Guerre des métaux rares (700 000 exemplaires vendus), Guillaume Pitron revient avec une nouvelle enquête passionnante : L’Enfer numérique : voyage au bout d’un like. Attention : un simple clic sur cet article n’est peut-être pas aussi innocent qu’il y paraît.

Après le succès mondial de son livre La Guerre des métaux rares (700 000 exemplaires vendus), Guillaume Pitron revient avec une nouvelle enquête passionnante : L’Enfer numérique : voyage au bout d’un like. Attention : un simple clic sur cet article n’est peut-être pas aussi innocent qu’il y paraît.

"Les technologies digitales mobilisent aujourd’hui 10% de l’électricité produite dans le monde et rejettent près de 4% des émissions globales de CO2, soit le double du secteur civil aérien mondial." S’il était un État, le numérique serait le quatrième plus gros consommateur d’électricité. Le décor est posé. Mais quelle est la réalité concrète qui se cache derrière ces chiffres que plus personne ne comprend vraiment ?

Envers du décor

De la ville de Masdar à Abou Dhabi, star des smart cities, pionnière du numérique au service de l’écologie, aux rives du fleuve Luleå qui alimente en énergie les datacenters délocalisés en Laponie, en passant par les mines de graphite à Mashan, en Chine, ou les couloirs de l’administration estonienne, État qui a fait le pari du tout digital : cette investigation explore les arcanes du numérique et met en lumière l’impact énergétique, les enjeux économiques et les conflits géopolitiques qui sous-tendent l’évolution vers un monde tout connecté.

Sac à dos

Le paradoxe entre un monde dématérialisé et l’augmentation physique d’infrastructures pour soutenir cette virtualité grandissante apparaît au grand jour. La matérialité prend de nombreuses formes : smartphones, tablettes, ordinateurs, robots et tout autre objet connecté qui émet et reçoit les données, puces électroniques, centres de stockage de données, routeurs, serveurs, antennes, câbles marins et satellites, mais également tout un réseau d’énergie qui permet le fonctionnement de ces infrastructures. Le "sac à dos écologique" du numérique s’avère plus lourd encore que ce qu’on pouvait imaginer. Au bilan carbone s’ajoute un "bilan ressources" jusqu’ici déconsidéré.

Fuite en avant… et pas vers le haut

"À nous engager, tête baissée, dans un monde prétendument éthéré et libre de tout carcan physique, nous fuyons cette évidence qui, inéluctablement, nous rattrape : un monde dématérialisé sera un monde toujours plus matérialiste", interpelle Guillaume Pitron. La fuite par le haut, à savoir le recours à l’innovation technologique et l’intelligence artificielle pour contrôler l’impact humain sur l’environnement, est également déboulonnée. La consommation énergétique et de ressources nécessaires à la mise en place, au maintien et à l’entretien d’un univers tout numérique est exponentielle, et prétendre réguler la pollution humaine par ce moyen est autant un mirage que l’idée d’une "ville verte" en plein désert…

L’Enfer numérique : voyage au bout d’un like, Guillaume Pitron, Les liens qui libèrent, 2021

Antoine Morlighem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ciel, revoilà Greta Thunberg

Ciel, revoilà Greta Thunberg

Célèbre quoi qu’impopulaire, Greta Thunberg sort d’une discrétion à contre-emploi pour poursuivre son engagement dans la lutte contre le réchauffement...

Nomination d'Emmanuel Ballu au poste de directeur général d'Adoma

Nomination d'Emmanuel Ballu au poste de directeur général d'Adoma

Par décision du Conseil d’administration, Emmanuel Ballu a été nommé directeur général d’Adoma, filiale du Groupe CDC Habitat. Il rejoint à ce titre l...

Primonial Reim et Société Générale Assurances s'emparent de l'immeuble "Window" à La Défense

Primonial Reim et Société Générale Assurances s'emparent de l'immeuble "Window" à La Défense

Primonial Reim France annonce avoir finalisé, aux côtés de Société Générale Assurances, l’acquisition de l’ensemble immobilier de bureaux "Window" sit...

Nucléaire : récit d’un retour en grâce

Nucléaire : récit d’un retour en grâce

Vacillante après la catastrophe de Fukushima, la flamme du nucléaire reprend ces derniers mois de la vigueur. Résultat du lobbying idéologique d’une i...

Altarea inaugure le coeur de quartier Montaudran à Toulouse

Altarea inaugure le coeur de quartier Montaudran à Toulouse

Alain Taravella, Président-Fondateur d’Altarea, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Nathalie Mader, Conseillère Ré...

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Alacaza.

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

Hydrogène : la fièvre verte

Hydrogène : la fièvre verte

C’est la nouvelle "hype" énergétique du moment : l’hydrogène vert fait tourner les têtes des gouvernements et industriels qui y voient le complément i...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte