Le marché résidentiel bien parti pour faire de la résistance en 2020

En s’appuyant sur des données issues de l’activité des utilisateurs sur sa plateforme et de l’état d’esprit des acteurs du marché résidentiel, Meilleurs Agents a évalué les impacts à moyen terme de la crise sanitaire. Décryptage.

En s’appuyant sur des données issues de l’activité des utilisateurs sur sa plateforme et de l’état d’esprit des acteurs du marché résidentiel, Meilleurs Agents a évalué les impacts à moyen terme de la crise sanitaire. Décryptage.

Le marché immobilier ne devrait pas s’effondrer à moyen terme. Telle est la conviction de Meilleurs Agents. Dans le contexte actuel d’incertitudes sur le plan sanitaire et économique, 68 % des particuliers ayant un projet immobilier pensent que la pierre constitue encore aujourd’hui l’investissement le plus sûr d’après les données récoltées par la société spécialisée dans l’estimation immobilière en ligne. Signal supplémentaire de la résistance du marché, Meilleurs Agents observe une reprise progressive de l’activité des vendeurs quant au nombre d’estimations depuis l’annonce de la date de fin du confinement.

Toutefois, certaines transactions pourraient être amenées à souffrir comme les investissements locatifs. Ils ont 40 % plus de chances d’être abandonnés au cours de l’année par rapport à l’achat d’une résidence principale selon Meilleurs Agents. Déjà malmenés suite au durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers consécutives aux recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), les investisseurs apparaissent encore plus découragés. Reste néanmoins la question de l’évolution des prix qui pourrait contribuer à gripper le marché.

Les acheteurs anticipent une baisse des prix


Des négociations plus rudes et plus longues sont également attendues par Meilleurs Agents à la sortie du confinement. Traditionnellement, les acheteurs pensent que les prix sont 5 % plus bas alors que les vendeurs pensent que les prix sont 5 % plus élevés. Meilleurs Agents observe que cet écart de perception entre les vendeurs et les acheteurs se creuse. En effet, celle des vendeurs reste stable tandis que les acheteurs tablent sur un recul de prix allant jusqu’à 10 %. Ainsi, l’écart atteint 19 points au 20 avril.

Cependant, les indicateurs suggèrent que 53 % des vendeurs et 49 % des acheteurs devraient reprendre leur projet immobilier dès la levée du confinement. Ce statu quo sur l’équilibre entre offre et demande par rapport à l’avant crise empêchera les acheteurs d’imposer un tel rabais. "Seuls les vendeurs les plus pressés ou avec des contraintes personnelles pourraient être amenés à accepter des offres en-dessous de leurs attentes, conclut l’étude. Ce qui pourrait se traduire d’ici la fin 2020 par un recul modéré des prix et surtout une baisse sévère du volume de transactions."

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 24 février 2021

La veille urbaine du 24 février 2021

Nouvelle augmentation de capital en vue pour AccorInvest, Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate… Décideurs vous pr...

T. Laquitaine (Circolab) : "Nous allons lancer le premier label du réemploi pour le bâtiment en France"

T. Laquitaine (Circolab) : "Nous allons lancer le premier label du réemploi pour le bâtiment en Fran...

Plus de trois ans après son lancement officiel, l’association Circolab a défriché un certain nombre de dossiers et développé une boîte à outils utilis...

La veille urbaine du 23 février 2021

La veille urbaine du 23 février 2021

CBRE GI qui signe une plateforme logistique de 36 000 m² à Villette d’Anthon, Juergen Fenk qui prend en charge les activités immobilières de Primonia...

La veille urbaine du 22 février 2021

La veille urbaine du 22 février 2021

Les lauréats de l'appel à projet pour la revitalisation du Village des Crottes à Marseille, Icade qui signe deux promesses de vente pour plus de 320 M...

La veille urbaine du 19 février 2021

La veille urbaine du 19 février 2021

Aventim et Aire Nouvelle qui vont développer le projet Écho à Euralille, Immovalor Gestion qui acquiert le « Woopa » à Lyon, le mandat de Thomas Georg...

Bernard Mounier devient président de Bouygues Immobilier

Bernard Mounier devient président de Bouygues Immobilier

Annoncée en novembre dernier, la nomination de Bernard Mounier à la tête de Bouygues Immobilier a été entérinée par le conseil du développeur-ensembli...

La veille urbaine du 18 février 2021

La veille urbaine du 18 février 2021

L’entrée en vigueur de la RE2020 repoussée de six mois, la Cour de Cassation qui donne raison à la Ville de Paris sur la régulation des plateformes to...

L’entrée en vigueur de la RE2020 repoussée de six mois

L’entrée en vigueur de la RE2020 repoussée de six mois

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce 18 février les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020. Analyse des principales évolutions et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte