Le marché de l’investissement immobilier dans les starting-blocks

Cushman & Wakefield a mené une enquête auprès de 176 investisseurs en immobilier d’entreprise afin de connaître leur niveau d’activité actuelle, et de comprendre leurs anticipations de marché à court et moyen terme. Décideurs vous livre les principaux enseignements.

Cushman & Wakefield a mené une enquête auprès de 176 investisseurs en immobilier d’entreprise afin de connaître leur niveau d’activité actuelle, et de comprendre leurs anticipations de marché à court et moyen terme. Décideurs vous livre les principaux enseignements.

66 %. C’est la proportion d’investisseurs (foncières, fonds d’investissement, OPCI / SCPI, compagnies d’assurances, investisseurs privés) interrogés par Cushman & Wakefield France qui se disent toujours actifs sur le marché et prêts à s’engager avec lettre d’intérêt. Un volume indiqué par les investisseurs de plus de 47 Mds€ est disponible à l’acquisition, mais seulement 17 Mds€ d’actifs seraient à arbitrer.

Par ailleurs, 66 % des répondants n'ont pas changé leur stratégie d'investissement. Dans le cas contraire, ces changements concernent les allocations d’actifs (21 % des répondants avec une hausse pour les actifs logistiques et résidentiels, et une baisse pour les commerces) et/ou le profil de risque d'investissement (16 % des répondants).

La majorité des investisseurs prévoit un retour à la normale du marché locatif en 2021 en ce qui concerne les actifs de bureaux et de la logistique, et en 2022 pour le secteur des commerces. Côté valeurs locatives, un consensus semble se dessiner pour une stabilité de l’immobilier logistique, une correction de -5 à -15 % pour celui des bureaux et supérieure à 15 % pour le commerce.

En ce qui concerne le marché de l’investissement, un retour à la normale est attendu en 2021, avec une décompression des taux de rendement prime anticipée pour 77 % des sondés. Son ampleur varie selon les classes d’actifs considérés : le résidentiel plus résilient (entre 0 et 25 points de base), et les centres commerciaux plus impactés.

"Le marché restera dynamique sous réserve cependant d’une disponibilité d’offres suffisantes, analyse Nils Vinck, directeur général et directeur capital markets France de Cushman & Wakefield. L’écart important qui ressort de cette enquête entre la demande et l’offre permet de minimiser les anticipations de remontée des taux de rendement prime (opérations Core et Core+) car la compétition s’annonce intense entre les acquéreurs."

Et de conclure : "Il reste désormais à alimenter le marché en produits et ce au plus tôt, en relançant les marketings mis en stand-by et en identifiant rapidement de nouveaux actifs à arbitrer." 

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Primonial Reim et Société Générale Assurances s'emparent de l'immeuble "Window" à La Défense

Primonial Reim et Société Générale Assurances s'emparent de l'immeuble "Window" à La Défense

Primonial Reim France annonce avoir finalisé, aux côtés de Société Générale Assurances, l’acquisition de l’ensemble immobilier de bureaux "Window" sit...

Nucléaire : récit d’un retour en grâce

Nucléaire : récit d’un retour en grâce

Vacillante après la catastrophe de Fukushima, la flamme du nucléaire reprend ces derniers mois de la vigueur. Résultat du lobbying idéologique d’une i...

Altarea inaugure le coeur de quartier Montaudran à Toulouse

Altarea inaugure le coeur de quartier Montaudran à Toulouse

Alain Taravella, Président-Fondateur d’Altarea, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Nathalie Mader, Conseillère Ré...

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Alacaza.

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

Hydrogène : la fièvre verte

Hydrogène : la fièvre verte

C’est la nouvelle "hype" énergétique du moment : l’hydrogène vert fait tourner les têtes des gouvernements et industriels qui y voient le complément i...

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Le phénomène de métropolisation que l’on croyait pantelant, du fait, notamment, du désir champêtre de populations urbaines confrontées à l’enfermement...

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Le Groupe Emerige fait évoluer sa gouvernance avec la création d’un conseil de surveillance présidé par Laurent Dumas et annonce l’arrivée de Benoist...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte