Le marché de l’investissement immobilier dans les starting-blocks

Le marché de l’investissement immobilier dans les starting-blocks

Cushman & Wakefield a mené une enquête auprès de 176 investisseurs en immobilier d’entreprise afin de connaître leur niveau d’activité actuelle, et de comprendre leurs anticipations de marché à court et moyen terme. Décideurs vous livre les principaux enseignements.

66 %. C’est la proportion d’investisseurs (foncières, fonds d’investissement, OPCI / SCPI, compagnies d’assurances, investisseurs privés) interrogés par Cushman & Wakefield France qui se disent toujours actifs sur le marché et prêts à s’engager avec lettre d’intérêt. Un volume indiqué par les investisseurs de plus de 47 Mds€ est disponible à l’acquisition, mais seulement 17 Mds€ d’actifs seraient à arbitrer.

Par ailleurs, 66 % des répondants n'ont pas changé leur stratégie d'investissement. Dans le cas contraire, ces changements concernent les allocations d’actifs (21 % des répondants avec une hausse pour les actifs logistiques et résidentiels, et une baisse pour les commerces) et/ou le profil de risque d'investissement (16 % des répondants).

La majorité des investisseurs prévoit un retour à la normale du marché locatif en 2021 en ce qui concerne les actifs de bureaux et de la logistique, et en 2022 pour le secteur des commerces. Côté valeurs locatives, un consensus semble se dessiner pour une stabilité de l’immobilier logistique, une correction de -5 à -15 % pour celui des bureaux et supérieure à 15 % pour le commerce.

En ce qui concerne le marché de l’investissement, un retour à la normale est attendu en 2021, avec une décompression des taux de rendement prime anticipée pour 77 % des sondés. Son ampleur varie selon les classes d’actifs considérés : le résidentiel plus résilient (entre 0 et 25 points de base), et les centres commerciaux plus impactés.

"Le marché restera dynamique sous réserve cependant d’une disponibilité d’offres suffisantes, analyse Nils Vinck, directeur général et directeur capital markets France de Cushman & Wakefield. L’écart important qui ressort de cette enquête entre la demande et l’offre permet de minimiser les anticipations de remontée des taux de rendement prime (opérations Core et Core+) car la compétition s’annonce intense entre les acquéreurs."

Et de conclure : "Il reste désormais à alimenter le marché en produits et ce au plus tôt, en relançant les marketings mis en stand-by et en identifiant rapidement de nouveaux actifs à arbitrer." 

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message