Le joaillier écologique Courbet lève 8 millions d’euros

Le fabricant français de bijoux responsables, composés d’or recyclé et de diamants de synthèse, a levé 8 millions d’euros auprès d’institutionnels, de business angels et de Hylink, première agence de communication digitale indépendante de Chine.

Le fabricant français de bijoux responsables, composés d’or recyclé et de diamants de synthèse, a levé 8 millions d’euros auprès d’institutionnels, de business angels et de Hylink, première agence de communication digitale indépendante de Chine.

Installée place Vendôme à Paris, la maison Courbet, avait lancé en novembre sa première collection de bijoux écologiques. De fait, la société assemble en France, des diamants synthétisés en laboratoire principalement aux États-Unis avec de l’or récupéré sur des équipements informatiques et industriels usagés. La cofondatrice et directrice artistique de la marque, Marie-Ann Wachtmeister, explique que la moitié de l’or existant sur Terre a déjà été extrait et qu’un diamant synthétique n’est pas différent d’un diamant naturel, si ce n’est son prix inférieur de 30 à 40 %, et son impact bien moindre sur la planète et les sociétés.

L’ensemble de la chaîne de valeur de la maison Courbet, de la production à la livraison tend à toujours plus d’écologie, pour séduire une clientèle jeune et soucieuse de son impact sur l’environnement. Il était donc très important de pouvoir créer un circuit-court du diamant en France. Avant même de créer la société en 2017, les fondateurs se sont tournés vers le CNRS, qui deux ans plus tard était capable de produire 80 à 100 pierres en même temps, avec un objectif de 2000 diamants par fournée à moyen terme.

Pour se développer, Courbet a annoncé, lundi 25 mai 2020, avoir levé 8 millions d’euros auprès de Hylink, première agence de communication digitale indépendante de Chine, de business angels, comme le fonds de capital-innovation Raise Venture, et d’investisseurs institutionnels. « Ces fonds vont permettre à Courbet d'accélérer le développement de la marque sur le territoire français et à l'international, de financer la recherche pour continuer à assumer son rôle de pionnier dans la joaillerie écologique et technologique et d'investir dans la recherche et la production de diamants français », indique un communiqué.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 18 juin 2021

La veille urbaine du 18 juin 2021

Alderan acquiert un entrepôt logistique à Libercourt, Foncière Magellan acquiert, en VEFA, un ensemble mixte de 7 800 m² à Nantes, Gecina signe un con...

K. Habra (Ivanohé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

K. Habra (Ivanohé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

Karim Habra, fort d’une expérience importante dans le secteur de l’immobilier, a intégré Ivanhoé Cambridge en 2018 et fait de la neutralité carbone de...

La veille urbaine du 17 juin 2021

La veille urbaine du 17 juin 2021

Primonial REIM réalise l’acquisition en sale and leaseback de 7 établissements de santé en France auprès d’ELSAN pour 252 M€, la FPI et la SBA allient...

R. Vaspart (Mipim) : "La crise sanitaire a créé une nécessité de réinvention plus rapide"

R. Vaspart (Mipim) : "La crise sanitaire a créé une nécessité de réinvention plus rapide"

Première victime de la pandémie en mars 2020, le Marché international des professionnels de l'immobilier(Mipim) se tiendra du mardi 7 au mercredi 8 se...

La veille urbaine du 16 juin 2021

La veille urbaine du 16 juin 2021

La Société de la Tour Eiffel annonce la cession au Groupe Villa d’un immeuble situé à Chaville, Icade choisie pour restructurer deux sites hospitalier...

La veille urbaine du 15 juin 2021

La veille urbaine du 15 juin 2021

BE REAL Investment Management s'empare d'une résidence étudiante à Marseille, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée acquiert 74 logements auprès de CDC Hab...

A. Gaudillère (Enerlis) : "La transformation énergétique n'aura lieu que si elle est imposée"

A. Gaudillère (Enerlis) : "La transformation énergétique n'aura lieu que si elle est imposée"

Concilier protection environnementale et croissance, ça marche. La preuve avec Enerlis dont le chiffre d'affaires 2020 atteint la barre des 80 million...

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte