Le gestionnaire d’Ehpad DomusVi double sa valorisation et officialise son Jumbo-LBO

DomusVi, spécialiste français de la gestion d’Ehpad privés, officialise un nouveau LBO dans le but de devenir leader du secteur. Ses actionnaires historiques renforcent leurs positions dans le groupe valorisé 4,3 milliards d’euros.

DomusVi, spécialiste français de la gestion d’Ehpad privés, officialise un nouveau LBO dans le but de devenir leader du secteur. Ses actionnaires historiques renforcent leurs positions dans le groupe valorisé 4,3 milliards d’euros.

Évaluée deux milliards d’euros en 2017, l’entreprise tricolore renforce son positionnement sur le marché après cette transaction, l’une des plus importantes du capital-investissement en France pour 4,3 milliards d’euros d’actifs. Fondée en 1983 par Yves Journel, DomusVi est également détenu par Intermediate Capital Group (ICG) ainsi que Sagesse Retraite Santé (SRS), un véhicule d’investissements contrôlé par le fondateur.

Une entreprise en expansion

Le groupe propose une multitude de services destinés aux seniors dont l’hébergement ou le service à domicile. Bien implanté dans l’Hexagone avec 350 établissements, DomusVi est également présent dans de nombreux pays d’Amérique du Sud et d’Europe. Ainsi, ce jumbo-LBO devrait permettre au gestionnaire d’Ehpad d’exporter davantage ses compétences. Dans cette perspective, le groupe DomusVi a racheté cette année, Trinity Care, un acteur irlandais incontournable du secteur après avoir investi l’an dernier dans Martha Flora, une entreprise basée aux Pays-Bas et spécialisée dans l’étude des troubles comportementaux.

DomusVi mise sur la diversification de ses activités en investissant dans des secteurs clefs de la médecine et du grand âge, des domaines porteurs sollicités par la dynamique démographique européenne. Sandrine Avelange, présidente de Sagesse Retraite Santé (SRS), présente la structure comme "un catalyseur de croissance" et met l'accent sur leur contribution au développement de DomusVi

Renforcement de l’actionnariat

Cette opération est le fruit d’un travail collaboratif entre le groupe et ses actionnaires historiques ICG et Sagesse Retraite Santé ainsi que les investisseurs institutionnels. De même, les partenaires présents dès l’origine, dont la Macif, Arkea Capital Partenaire et Bpifrance ainsi que Mérieux Equity Partners, Flandrin Finance, UI Investissement, Roullier et Stags ont permis à SRS de lever 333 millions d’euros. Pilotée par Yves Journel, fondateur de DomusVi et président du conseil de Sagesse Retraite Santé, cette transaction prend tout son sens puisqu’il renforce sa participation à travers cette holding avec "le soutien d’investisseurs français de l’économie sociale convaincus par la mission, les convictions, les compétences et l’ambition du groupe".

La consolidation de sa prise de participation donne un nouveau tournant au numéro trois français des secteurs de la gestion d’Ehpad et de l’assistance aux personnes âgées. Une étape qui confirme l’ambitieuse stratégie de croissance externe d’un groupe qui affirme sa volonté de devenir meneur de ce marché, en France comme à l’international.  

Emeric Camuset

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Coworking et bureaux partagés, la solution pour demain ?

Entre l’obligatoire réorganisation du travail et une stratégie immobilière à revoir, la reprise annoncée s’accompagne de nombreuses problématiques. Et...

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

AmazingContent, spécialiste de l’influence des dirigeants et top managers sur les réseaux sociaux, a récemment publié une enquête sur le classement de...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

Square part à l’assaut de la finance décentralisée autour du Bitcoin

Square part à l’assaut de la finance décentralisée autour du Bitcoin

Jack Dorsey, fondateur du réseau social Twitter et CEO de Square, a annoncé que la société spécialisée dans le paiement digital s’apprête à lancer une...

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Thomas Jeanjean prend la direction des opérations de PayFit

Entreprise française spécialisée dans l’automatisation de la paie et la gestion des ressources humaines, PayFit annonce l’arrivée de Thomas Jeanjean,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte