Le géant de l’internet russe Yandex prêt à racheter la banque en ligne Tinkoff 5,5 milliards de dollars

En discussions avec le leader de la fintech, le « Google russe » cherche à développer son offre de services en rachetant 100 % de son capital.

En discussions avec le leader de la fintech, le « Google russe » cherche à développer son offre de services en rachetant 100 % de son capital.

Le groupe TCS (Tinkoff Credit Systems) a annoncé sur le site de la Bourse de Londres, où il est côté, que "les parties ont conclu un accord de principe sur une transaction (…) d’environ 5,48 milliards de dollars, soit 27,64 dollars par action Tinkoff". Pour autant, il précise que cet accord avec le géant russe n’est pas définitif.

Après cette annonce, Yandex a vu sa côte à la Bourse de Moscou grimper de 4 %. Le géant russe cherche à asseoir son emprise sur le marché des moteurs de recherche dont il détient déjà 60 % des parts en Russie.

Ces pourparlers font suite au récent divorce entre le groupe russe et la principale banque publique du pays, Sberbank. Une rupture consommée après dix ans de partenariats croisés alors que la banque russe tentait de prendre le contrôle de son partenaire, incité, pour se développer, à renouveler son accompagnement bancaire.

Une volonté de renforcer son éventail de services

Le rachat de la banque en ligne Tinkoff, qui ne cesse de croître depuis sa création en 2006 et compte près de dix millions de clients, permettrait notamment au leader russe des moteurs de recherche de renforcer ses services digitaux et de s’établir encore plus fortement sur le marché numérique.

Andreï Sebrant, directeur des stratégies marketing chez Yandex confiait aux Échos qu’"ils avaient besoin d’un fort partenaire bancaire" pour "renforcer notre écosystème, faire fonctionner tous nos services digitaux". La condition sine qua non "pour réussir sur le web."

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

Les deux hommes d’affaires s’allient à l’entrepreneur Moez-Alexandre Zouari pour créer un spécialiste de la consommation responsable en France et en E...

Le groupe Astoria signe deux nouvelles acquisitions en Auvergne-Rhône-Alpes

Le groupe Astoria signe deux nouvelles acquisitions en Auvergne-Rhône-Alpes

Le développement passe par la croissance externe pour le groupe Astoria qui annonce le rachat de deux structures : Les Boutiques de l’Épargne et Éparg...

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

Le groupe américain S&P Global, fournisseur de données financières, annonce ce lundi 30 novembre l’acquisition de son concurrent britannique, IHS...

Benoît Pédoussaut : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

Benoît Pédoussaut : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

Directeur du développement stratégique du groupe Sonepar, Benoît Pédoussaut n’en est pas à sa première transformation d’entreprise. Il revient sur son...

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

Chloé Pruvot, directrice des investissements du groupe Apicil, regrette l’absence d’un référentiel commun à l’investissement socialement responsable e...

Pluralle groupe, nouveau groupe de gestion de patrimoine

Pluralle groupe, nouveau groupe de gestion de patrimoine

Quatre structures intervenant dans le domaine de la gestion de patrimoine et de l’immobilier – Quintésens, Privilège Courtage, LifeStone et Quiétis Ge...

L’activité transactionnelle reprend des couleurs

L’activité transactionnelle reprend des couleurs

Acquisitions, levées de fonds, investissements, fusions, retraits de cote... Après un début d’année en demi-teinte, l’activité transactionnelle s’est...

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

Depuis le début de la crise sanitaire, le réseau Initiative France accompagne les entreprises pour traverser cette période inédite. Son président, Gu...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte