Le géant chinois de la fintech, Ant Group, en passe de réaliser la plus importante IPO de l’histoire

Le bras financier d’Alibaba, Ant Group, s’apprête à réaliser une double IPO, sur les places de Hongkong et Shangaï. Une opération qui pourrait atteindre le montant de 34,5 milliards de dollars (29,2 milliards d’euros).

Le bras financier d’Alibaba, Ant Group, s’apprête à réaliser une double IPO, sur les places de Hongkong et Shangaï. Une opération qui pourrait atteindre le montant de 34,5 milliards de dollars (29,2 milliards d’euros).

Sans doute l’IPO la plus attendue de l’année. Celle du spécialiste chinois du paiement en ligne, Ant Group, qui annonce sa double offre publique avant son entrée en Bourse. Il met en vente 1,67 milliard de titres sur la place de Hongkong dès mardi 27 octobre au prix unitaire de 8,73 euros. À cela s’ajoute un nombre identique de titres sur la place de Shangaï, au prix unitaire de 8,67 euros cédés à partir du 5 novembre.

Ces opérations devraient permettre au géant chinois d’atteindre une valorisation de 315 milliards de dollars (265 milliards d’euros), sans parler de l’option de surallocation de 5,17 milliards de dollars. Un tel chiffre ferait de lui le groupe le mieux valorisé au monde, devant la banque américaine JP Morgan, elle-même valorisée à 316,4 milliards de dollars, ou la Bank of America à 215,7 milliards de dollars.

Un pari risqué

Pour autant, les dés ne sont pas joués. D’une part parce que la valorisation du groupe peut varier dans les semaines à venir. D’autre part, le risque d’un contrôle accru des autorités pour les activités de crédit n’est pas négligeable. Le groupe pourrait se voir placé sur la liste noire du département d’État américain, au même titre que l’application chinoise Tiktok.

Des investisseurs stratégiques engagés

Des risques qui n’ont, à ce jour, pas refroidi les investisseurs, faisant le pari d’une croissance continue du groupe et de ses activités. Parmi ces investisseurs, on retrouve notamment pour les actions émises sur la place de Shangaï, le fonds public de Singapour, Temasek, ainsi que les fonds souverains de Singapour et d'Abou Dhabi.

Au total, 80 % des titres seront acquis par 29 investisseurs stratégiques qui s’engagent à conserver les titres pendant une année. De quoi permettre d’augmenter les chances de réussite de l’opération. Enfin, pour ne pas perdre le contrôle de sa filiale, le groupe Alibaba prévoit d’acquérir 44 % des titres émis sur la place de Shangaï et devrait posséder 32 % des parts de Ant Group après cette double IPO.

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

S’il est un sujet qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année 2021, c’est bien celui de la réforme de la fiscalité internationale...

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif"

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment spor...

La start-up Sorare, qui développe un jeu de fantasy football permettant de collectionner des cartes numériques de football sous forme de jetons non fo...

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Dans le cadre de la 21e édition du forum indépendant "European Midcap Event" qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre prochains, près de 200 entrep...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de chan...

Mazars en France a donné la parole à 2 143 Français concernant leurs attentes vis-à-vis des entreprises en 2021, dans un contexte de sortie de crise....

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte