Droit social : tout dépend de la structure d'exercice

Les experts du droit social peuvent emprunter différentes voies professionnelles, lesquelles ont une incidence sur les niveaux de rémunération. Le métier d’avocat reste l’un des mieux gratifiés.

Les experts du droit social peuvent emprunter différentes voies professionnelles, lesquelles ont une incidence sur les niveaux de rémunération. Le métier d’avocat reste l’un des mieux gratifiés.

En entreprise

Les rémunérations en droit social grimpent-elles facilement avec le temps ? « Il faut bien négocier son salaire au départ. Les augmentations restent limitées (2 % à 5 % par an, et 5 % c’est vraiment dans le meilleur des cas). Pour voir son salaire évoluer, il faut changer de poste, tous les quatre à cinq ans environ », prévient Constance Philippon, senior manager chez Robert Walters. À noter que même si les entreprises ont tendance à inclure des parts variables (5 % à 8 % du fixe pour les juristes en social) afin de fidéliser et d’intéresser les salariés à la bonne marche de l’entreprise, les bonus restent moins élevés sur des fonctions support que commerciales, par exemple. Pour ce qui est des évolutions de carrière, les juristes en droit social peuvent devenir DRH ou encore directeurs des relations sociales. « Il y a beaucoup de complexité dans les fonctions RH. On peut être directeur RH sur site, celui d’un pays. On peut s’occuper de la gestion des talents. Les possibilités sont nombreuses », selon Constance Philippon.

En cabinet d’avocats, au sein du département droit social

« En cabinet d’avocats d’affaires, il n’y a pas de rémunérations spécifiquement dédiées aux collaborateurs en droit du travail. Sauf exception, à séniorité équivalente, les collaborateurs ne sont pas traités différemment les uns des autres lors de leur embauche », explique Florence Ropion, senior manager de la division avocats chez Robert ­Walters. Les variations au sein même de la fourchette de rémunération sont souvent liées à l’expérience et au parcours du collaborateur. « Un profil qui se détache, un docteur en droit ou un avocat qui aura eu une expérience supplémentaire en entreprise par exemple, pourra parfois le valoriser », poursuit Florence Ropion.L’écart total peut néanmoins aussi se jouer sur les bonus, qui dépendent du nombre d’heures facturées et atteignent parfois jusqu’à trois mois de rétrocessions d’honoraires HT dans les cabinets full service. Dans les boutiques spécialisées en droit social, les grilles de rémunération peuvent s’avérer moins élevées.
 



En cabinet d’avocats, au sein du département restructuring

Spécialité à cheval entre le droit social et le droit des sociétés, le restructuring est rémunérateur. Ce sont surtout les plus grands cabinets français et anglo-saxons qui disposent de départements consacrés entièrement à la matière. « C’est une spécialité. Sa pratique requiert une technique plus importante que lorsque l’on fait du droit social plus classique et les places sont moins nombreuses », rapporte Anne Sutter, responsable d’Upward Legal.

Si le créneau est rémunérateur, c’est aussi parce que les équipes ne comptent pas leur temps. Ou plutôt, si, mais dans la fourchette haute. Dans les grands cabinets, les collaborateurs doivent généralement facturer un minimum de 1 800 heures.

En dépassant les seuils fixés, les avocats peuvent espérer toucher un bonus, allant de 1 à 2 mois de rétrocession d’honoraires.

Les associés peuvent également bien gagner leur vie. « Ils affichent généralement des chiffres d’affaires moins élevés que ceux des associés en M&A. Ils ont généralement des dossiers prenant plus de temps et qui sont moins nombreux qu’en fusions-acquisitions, poursuit Anne Sutter. Contrairement au M&A, vous ne créez pas de business. Toutefois, vous pouvez faire gagner de l’argent aux entreprises grâce à votre valeur ajoutée. »

Olivia Vignaud

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Professions du droit : enquête sur les rémunérations édition 2019

Directeurs juridiques, juristes, compliance officers, avocats ou fiscalistes... quelle rémunération pour quel mode d'exercice du droit ? Décideurs publie la nouvelle édition de sa grande enquête : grilles de salaire, courbes de croissance, éléments de comparaison, analyse du marché de l'emploi et décryptages.
Sommaire Êtes-vous payé à votre juste valeur ? Droit en entreprise : quels salaires ? Fiscalité, une spécialité payante Experts du M&A, des rémunérations en hausse Avocats, quel modèle de cabinet pour quelle rémunération ? Français vs Anglo-saxons : le poids du droit Business development : une fonction incontournable pour les avocats À robe égale, rémunération égale Collaboration libérale : le casse-tête de la clientèle personnelle
Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message