Tournant dans le bras de fer entre le directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield et Refocus

Le consortium Refocus, mené par Léon Bressler et Xavier Niel, vient de remporter une victoire importante dans la bataille qui l’oppose au directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield avec le rejet du projet d'augmentation de capital. Mais est-elle décisive ? Tour d'horizon des analyses des principaux protagonistes.

Le consortium Refocus, mené par Léon Bressler et Xavier Niel, vient de remporter une victoire importante dans la bataille qui l’oppose au directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield avec le rejet du projet d'augmentation de capital. Mais est-elle décisive ? Tour d'horizon des analyses des principaux protagonistes.

Un tremblement de terre de forte magnitude a secoué le monde boursier aux alentours de minuit : le projet d’augmentation de capital de 3,5 Mds€ soumis aux votes des actionnaires d’Unibail-Rodamco-Westfield par le directoire de la foncière a été rejeté tandis que les nominations de Léon Bressler, Xavier Niel et Susana Gallardo au conseil de surveillance, proposées par les opposants à la stratégie du management actuel, ont été approuvées. Autrement dit, la majorité des votants par internet et par voie postale a suivi le consortium "Refocus" sur les principales résolutions présentées à l’Assemblée générale mixte des actionnaires. Les soutiens de Léon Bressler et Xavier Niel comme Guillaume Poitrinal (dirigeant d'URW de 2005 à 2013) ont rapidement salué le résultat et appellent désormais à un changement de gouvernance.

Mais Christophe Cuvillier, l’actuel président du directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield, n'a pas l'intention de jeter l'éponge.

La réponse du directoire d’URW


"C’est le futur de l’entreprise qui se joue et non pas celui de tel ou tel membre du directoire, répond Christophe Cuvillier quant à une éventuelle démission. Ma seule préoccupation aujourd’hui, partagée par l’ensemble des équipes de direction d’Unibail-Rodamco-Westfield, c’est de servir l’intérêt de l’entreprise au service de tous ses actionnaires." Il a d’ailleurs insisté sur le mot "tous" en prononçant cette phrase (à partir de 29’40 dans cette vidéo). "Le rejet de l’augmentation de capital n’est pas non plus un vote en faveur du plan du consortium d’actionnaires opposés au projet, détaille le président du directoire. Si vous regarder les chiffres, il y a eu beaucoup plus d’actionnaires, à peu près 60 % de plus de votes en faveur de l’augmentation de capital qu’en faveur du plan alternatif. Et quand nous regardons par rapport au quorum qui, je le regrette, n’est pas plus élevé, c’est à peine plus de 22 % des actionnaires qui ont voté contre l’augmentation de capital." La résolution portant sur cette dernière a recueilli précisément 61,62 % des votes mais la majorité des deux tiers était requise pour l’approbation.  

Dans ces conditions, le bataille entre les défenseurs du plan Reset et ceux du plan Refocus semble devoir se poursuivre. "Nous allons réunir le conseil de surveillance dans les prochains jours en présence de ses nouveaux membres et du directoire pour discuter des résultats de cette assemblée générale et continuer à travailler afin de trouver d’autres solutions que nous n’avons pas aujourd’hui mais que nous nous engageons à chercher afin de réduire l’endettement du groupe rapidement, annonce Christophe Cuvillier. L’annonce d’un vaccin que nul ne pouvait anticiper va peut-être nous ouvrir un certain nombre de perspectives pour accélérer certaines cessions. Et nous devons bien sûr mettre en œuvre les autres volets de notre plan Reset (4 Mds€ de cessions d’actifs, réduction du dividende en numéraire pour économiser 1 Md€, réduction des dépenses d’investissements à hauteur de 800 M€) qui restent indispensables à l’atteinte de nos objectifs de désendettement." 

"Le rejet du projet d'augmentation de capital et l'approbation des trois candidats au conseil de surveillance à une large majorité valide notre campagne Refocus, à laquelle la direction de l'entreprise s'est activement opposée dès le début, analysent pour leur part Léon Bressler et Xavier Niel. Il appartient donc au directoire de tirer les conclusions de ce résultat." Ils ajoutent : "Nous exécuterons fidèlement le mandat qui nous a été confié par les actionnaires, à savoir assurer une situation financière et un bilan solides, poursuivre une stratégie claire de recentrage sur le portefeuille d'actifs européens prime et mettre en place une gouvernance d'entreprise conforme avec les meilleurs standards internationaux." Les échanges entres les membres du conseil de surveillance s'annoncent musclés lors de sa prochaine réunion.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La convention de partenariat entre la Banque des Territoires et la Métropole Aix-Marseille-Provence, Stéphan de Faÿ nommé DG de Grand Paris Aménagemen...

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

La SNCF a une nouvelle directrice de l'immobilier en la personne de Katayoune Panahi. Retour sur son parcours.

La veille urbaine du 26 novembre 2020

La veille urbaine du 26 novembre 2020

Amundi Immobilier qui acquiert l’immeuble Curve à Saint-Denis, AXA IM - Real Assets qui entre dans l’immobilier des sciences de la vie en Europe, Unib...

La veille urbaine du 25 novembre 2020

La veille urbaine du 25 novembre 2020

Ardian qui loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e, Sébastien Nida qui rejoint Savills France, la SGP qui investira pl...

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

En acceptant de se saisir du cas de la commune de Grande-Synthe, le Conseil d’Etat est pour la première fois contraint de trancher dans une affaire po...

M. Magnifico : "L’incubateur Prop3rty constitue l’occasion d’attirer de nouveaux profils pour EuraTechnologies"

M. Magnifico : "L’incubateur Prop3rty constitue l’occasion d’attirer de nouveaux profils pour EuraTe...

EuraTechnologies vient de lancer un nouveau programme d’incubation de startups destiné à accompagner les porteurs de projets novateurs dans l’industri...

La veille urbaine du 24 novembre 2020

La veille urbaine du 24 novembre 2020

La liste des EPCI candidats à l'encadrement des loyers, le groupe Laurent Taïeb qui va créer un hôtel au sein de la tour Duo 2, Sogaris et la RATP qui...

P. Rosio (Foncière Inea) : "Les marchés régionaux montrent encore une fois leur résilience"

P. Rosio (Foncière Inea) : "Les marchés régionaux montrent encore une fois leur résilience"

Alors que Foncière Inea poursuit sa stratégie d’investissement dans des immeubles de bureaux neufs en régions comme le montre la récente acquisition d...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte