Le Crédit agricole confirme son ambition en Italie avec l’acquisition de Creval

Crédit Agricole Italia, filiale à 75,6 % de la banque Crédit agricole SA, a lancé ce lundi une OPA en vue d’acquérir la totalité des actions de son concurrent italien, Credito Valtellinese pour un total de 737 millions d’euros.

Crédit Agricole Italia, filiale à 75,6 % de la banque Crédit agricole SA, a lancé ce lundi une OPA en vue d’acquérir la totalité des actions de son concurrent italien, Credito Valtellinese pour un total de 737 millions d’euros.

Ce n’est plus une rumeur. L’intérêt depuis quelques mois du Crédit agricole pour Banco BPM ou Credito Valtellinese, deux banques italiennes, se confirme. La filiale transalpine du groupe vient d’annoncer une offre publique d’achat entièrement en numéraire sur Creval. Un choix salué par les banques Société générale et JPMorgan, notamment pour la prudence de l’opération.

La banque française propose 10,50 euros par action de sa concurrente italienne. Ce prix unitaire représente un montant global de 737 millions d’euros pour l’achat de 100 % des actions Creval, une prime de 21,4 % par rapport au cours de la banque italienne à la dernière fermeture.

Dès l’annonce de l’opération, le cours des actions du Crédit agricole a augmenté de 3,67 % (9,28 euros), l’une des plus fortes hausses de l’indice CAC 40 ce jour.

La poursuite d’une expansion italienne déjà amorcée

L’Italie n’est pas une terre inconnue pour le Crédit agricole. Le groupe y a réalisé 15 % de son résultat net en 2019 et sa filiale italienne comptait déjà 926 agences et plus de 2 millions de clients pour un bilan total de 65 milliards d’euros. Le rachat de Credito Valtellinese permettra d’accroître ces chiffres avec 0,7 million de clients et 355 agences sur le territoire italien.

L’acquisition de Creval, qui réalise un produit net bancaire de 600 millions d’euros et affiche un bilan de 24 milliards d’euros, permet au Crédit agricole de devenir la sixième banque italienne en termes d’actifs et de clients et de détenir, dans la péninsule, une part de marché de 5 %.

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

La Commission européenne suggère mercredi 3 mars de maintenir la suspension des règles budgétaires imposées aux États membres. Auront-elles vocation à...

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

Julien Naginski conseille sociétés, entrepreneurs et fonds d’investissement dans leur stratégie de développement dans le secteur minier, de l’énergie,...

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

Fondé en 1994, EQT Partners s’est imposé comme l’un des leaders mondiaux du non-coté. Avec 700 employés dans 17 pays à travers le monde et 50 milliard...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Spac Attack

Spac Attack

Plus rien ne semble l'arrêter. Le Spac (Special Purpose Acquisition Company) monte en puissance et attire de plus en plus d’investisseurs institutionn...

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

Créé en 2020 par Matthieu Bonnici et Bertrand Theaud, après 15 années passés à exercer ensemble chez DLA Piper puis Winston & Strawn à Shanghai, B...

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

Avec le mécanisme de l’apport cession, les entrepreneurs ont la possibilité de bénéficier d’un report d’imposition des plus-values générées en réemplo...

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Kering et Tiger Global Management ont participé, aux côtés des actionnaires historiques, à la dernière levée de fonds de Vestiaire Collective, pour un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte