Le Corporate Venture, pas si capital ?

Le nombre de fonds de Corporate Venture Capital (CVC) ne cesse d’augmenter. Pourtant, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous, les start-up préférant d’ailleurs le soutien des traditionnels VC…

Le nombre de fonds de Corporate Venture Capital (CVC) ne cesse d’augmenter. Pourtant, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous, les start-up préférant d’ailleurs le soutien des traditionnels VC…

Pour Georges Nahon, PDG d’Orange Silicon Valley, les Corporate Venture Capital (CVC) ont failli dans leur mission première : générer de la croissance de chiffre d’affaires pour leur maison-mère. La principale difficulté des fonds à visée industrielle repose sur une forme de paradoxe. Plus l’impact stratégique des produits proposés par les start-up est fort, plus les répercussions financières sur les grands groupes sont difficiles à mesurer. Or, ces derniers semblent porter davantage d’intérêt aux aspects économiques de ces partenariats qu’à leurs apports technologiques… Malgré tout, les CVC sont toujours plus nombreux : leur communauté a crû de 70 % en quatre ans pour atteindre 1 153 structures en 2017.

Quantité n’est pas synonyme d’efficacité par ailleurs ! Les dossiers de place continuent de leur échapper. Les start-up préfèrent travailler avec les traditionnels VCs (capital-risque), jugés plus généreux et transparents dans leurs ambitions. Dès lors, le salut des CVC passe peut-être par l’adoption d’une politique d’acquisition pure et dure. Au moins, cette méthode a l’avantage d’être lisible par tous les intervenants : entrepreneurs, investisseurs, collaborateurs… Elle est aussi viable économiquement puisqu’elle constitue l’une des meilleures portes d’entrée vers de nouveaux métiers générateurs de synergies avec les activités de la maison-mère.             

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Huissier de justice : la transformation est en marche

Huissier de justice : la transformation est en marche

Les huissiers de justice se sont accommodés de la loi Macron en 2015 portant ouverture des professions juridiques réglementées. L’officier public et m...

Mesures de Macron : ce que pense l’opposition

Mesures de Macron : ce que pense l’opposition

Hausse du Smic, exonération de la CSG pour une partie des retraités, prime de fin d’année, statut quo sur l’ISF… Le président de la République a annon...

Meneurs derrière les Gilets jaunes, qui sont-ils vraiment ?

Meneurs derrière les Gilets jaunes, qui sont-ils vraiment ?

Qui sont les leaders ? Quels sont leurs convictions, leurs objectifs réels ? Synthèse.

Syz se lance dans le private equity

Syz se lance dans le private equity

Le groupe financier familial suisse SYZ clôture l’année par la création de SYZ Capital, spécialiste du conseil en investissement non coté.

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

Uber prépare son entrée en Bourse

Uber prépare son entrée en Bourse

L’application de VTC américaine viserait une valorisation de 120 milliards de dollars. Il s’agirait de la plus grosse IPO de l’histoire du secteur « t...

Gilets jaunes, fin de partis ?

Gilets jaunes, fin de partis ?

Le mouvement des Gilets jaunes marque une rupture dans l’histoire de la Ve République. Ne s’estimant plus représentés par les partis politiques et les...

Deals : 10 opérations qui ont marqué 2018

Deals : 10 opérations qui ont marqué 2018

Levée record de Delachaux, rachat de 21st Century Fox par Disney... Voici les opérations qui ont marqué l'année.

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message