Le chiffre du jour : 8 M

C’est le nombre quotidien de barils de pétrole que les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sont susceptibles de vendre en moins en 2040, du à l’expansion du marché des véhicules électriques.

C’est le nombre quotidien de barils de pétrole que les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sont susceptibles de vendre en moins en 2040, du à l’expansion du marché des véhicules électriques.

Les experts prévoient une demande de véhicules électriques cinq fois plus grande que celle qu’ils avaient annoncée l’an dernier, passant leurs projections de 46 millions de véhicules électriques en 2040 à 266 millions. D’après un rapport de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), un organisme de recherche sur l’énergie cette volte-face provient de la baisse relativement rapide des batteries lithium-ion (-73 % depuis 2010) mais aussi de l’enthousiasme des consommateurs pour ce secteur d’avenir. Si la tendance actuelle se poursuit, le rapport projette un point d’inflexion entre 2025 et 2030, au moment où le total en circulation dépassera cent millions, soit 10 % du marché actuel. Le rythme s’accélèrera après en monopolisant 54 % des ventes pour atteindre 530 millions de véhicules en circulation en 2040, soit un tiers du total prévu à cette date.

25 % de demande en moins

Le groupe viennois a dans un même temps abaissé de moitié ses prévisions de véhicules diesel. « Les voitures électriques sont intrinsèquement moins chères car elles sont plus simples à confectionner et à entretenir » a déclaré Francesco Starace, P-DG d’Enel, la société nationale italienne d’électricité. Et les décideurs de l’autre côté de la bataille ne le contredisent pas. Wael Mahdi, un spécialiste de l’OPEP, a exhorté les représentants à « s’unir sur tous les fronts » pour « se préparer pour le futur ». L’étude de BNEF prévoit que le développement du marché réduira la demande de pétrole de huit millions de barils par jour. Ce chiffre correspond à la production actuelle de l’Arabie Saoudite, à celle de l’Iran et de l’Irak réuni, soit 25 % du total réalisé par l’OPEP. Des projets d’adaptation à ces mutations sectorielles sont donc à prévoir, à l’image de la « Gigafactory » construite par Elon Musk (Tesla Motors) l’an dernier.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’environnement inscrit dans la constitution

L’environnement inscrit dans la constitution

L’assemblée nationale a voté l’inscription de la sauvegarde de l’environnement dans la constitution. Une réussite pour Nicolas Hulot qui a milité arde...

O. Requin (Matmut) : « Les outils digitaux et les tendances collaboratives transforment le métier d’assureur »

O. Requin (Matmut) : « Les outils digitaux et les tendances collaboratives transforment le métier d’...

Confronté à des tendances nouvelles et à une digitalisation massive, le monde de l’assurance connaît une transformation sans précédent. Olivier Requin...

Guerre commerciale : de lourdes conséquences sur les ETF

Guerre commerciale : de lourdes conséquences sur les ETF

La guerre commerciale déclenchée par les États-Unis entraîne un ralentissement sans précédent de la croissance des ETF.

Martin Vial (APE) : « Avec une régulation suffisante, le plein actionnariat public n’est plus nécessaire »

Martin Vial (APE) : « Avec une régulation suffisante, le plein actionnariat public n’est plus nécess...

L’heure est aux privatisations. À l’occasion de la présentation du projet de loi Pacte, le gouvernement a confirmé son intention de céder ses particip...

David Solomon devient CEO de Goldman Sachs

David Solomon devient CEO de Goldman Sachs

Goldman Sachs nomme ce 17 juillet 2018 David Solomon, banquier d’affaires, 56 ans, en tant que nouveau CEO.

Les start-up, PME et ETI à la conquête du monde

Les start-up, PME et ETI à la conquête du monde

Ce mardi 17 juillet, Pramex et Banque populaire ont dévoilé les résultats 2018 de leur baromètre sur l’implantation internationale des start-up, PME e...

Bourse : qu’arrive t-il aux sociétés de gestion ?

Bourse : qu’arrive t-il aux sociétés de gestion ?

Après un début d’année positif, les gestionnaires d’actifs semblent désormais devoir essuyer un revers du fait d’un recul des actions au premier semes...

Bank of Singapore poursuit son développement en Europe

Bank of Singapore poursuit son développement en Europe

Après avoir implanté sa banque privée à Londres, la filiale du groupe OCBC, vient de recevoir sa licence pour l’exécution d’ordres et le conseil en in...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message