Le chiffre du jour : 56 %

C’est la part des entreprises européennes qui considèrent que faire du business en Chine est de plus en plus difficile. Une étude menée par le cabinet Roland Berger avec la Chambre de commerce européenne.

C’est la part des entreprises européennes qui considèrent que faire du business en Chine est de plus en plus difficile. Une étude menée par le cabinet Roland Berger avec la Chambre de commerce européenne.

En 2015, seuls 51 % des groupes européens interrogés étaient de cet avis. D’autre part, 70 % pensent qu’ils sont moins bien accueillis qu’il y a dix ans, révélant un mal de vivre généralisé. Selon l’étude, deux raisons l’expliquent. La première est le ralentissement économique de la deuxième puissance mondiale, ce qui a entraîné  une chute de la demande interne. À cela s'ajoute une hausse des salaires et des prix de l’immobilier. Cette baisse de régime a ainsi réduit la compétitivité du pays et donc les bénéfices des groupes. Deuxième difficulté rencontrée, le protectionnisme de l’État chinois se renforce, ce qui favorise encore plus les entreprises locales. De quoi diminuer les perspectives de croissance des groupes sur place qui se disent, dans 57 % des cas, défavorisés par l’environnement législatif chinois. Les secteurs les plus touchés sont la mécanique, l'industrie pharmaceutique et les médias. Conséquence, la part des groupes européens qui souhaitent accélérer leurs investissements sur place a fortement baissé. Elle est de seulement 47 %, contre 56 % en 2015. À noter qu’elle avait atteint les 86 % il y a trois ans. Cette situation illustre le décalage entre l’empire du Milieu et l’Union européenne. Tandis que les groupes chinois n’ont aucun mal à intégrer le monde des affaires sur le Vieux Continent, la réciprocité n’est pas vérifiée. Mais tout espoir n’est pas perdu. En cours de négociation, le traité sur les investissements entre Pékin et Bruxelles pourrait modifier les conditions actuelles.

 

RT

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message