Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution nécessaire à la production de cette épice et la fragilité de son industrie ne sont pas compatibles avec la hausse de la demande mondiale.

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution nécessaire à la production de cette épice et la fragilité de son industrie ne sont pas compatibles avec la hausse de la demande mondiale.

Bien qu’à des horizons du safran (30 000 € le kilo), l’évolution du prix de la vanille interpelle. Elle s’explique surtout par une offre insuffisante et une trop grande dépendance envers un unique pays producteur. Madagascar détient environ 80 % des parts de marché de l’épice rare avec quatre mille tonnes produites chaque année. Si le décuplement du cours ravi les producteurs locaux pour le moment, la dynamique ne paraît pas viable car elle traduit davantage un engrenage spéculatif qu’un intérêt réel croissant pour cette denrée alimentaire.

De minces alternatives

Du fait de la mainmise de l’île rouge sur le marché mondial, le cours de la vanille est profondément dépendant des changements conjoncturels qui s’opèrent en son territoire. Aussi, le détournement des consommateurs des parfums synthétiques au profit d’un retour aux saveurs naturelles avait déjà précipité les tarifs à des niveaux historiquement hauts en 2015, à environ 150 euros le kilo. En mars dernier, le cyclone Enawo a terni le tableau. En endommageant 30 % des cultures, il a « enflammé un marché déjà très volatile » selon les mots de Joséphine Lochhead, présidente de la Cook flavoring company, une entreprise centenaire de production de vanille à Madagacar. Au vu de la faible participation des autres pays producteurs (Indonésie, Papouasie Nouvelle Guinée et Mexique en particulier), les alternatives sont minces. Un rebond de l’offre est difficile à anticiper : seule une diminution de la consommation peut avoir un impact profitable sur les prix de long terme.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Deux des branches d’activité du groupe ALPHA, Sémaphores et Sodie, se rapprochent pour ne former qu’une seule.

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Danone a toujours anticipé les attentes des consommateurs qui se tournent aujourd'hui vers l’alimentation biologique tout en recherchant une proximité...

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

L’investissement responsable, l’élargissement des poches des capital-risqueurs et la promotion de l’approche « multi-stratégies » sont les priorités d...

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

La société de gestion d’actifs lance le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF. Il permet désormais à la première économie du Moyen-Orient de s’exp...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message