Le chiffre du jour : 30 000

C’est le nombre d’emplois d’animateurs éducatifs et sportifs qui sont menacés par la réforme des rythmes scolaires promue par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

C’est le nombre d’emplois d’animateurs éducatifs et sportifs qui sont menacés par la réforme des rythmes scolaires promue par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Le retour aux quatre jours d’école, abandonné en 2013, pourrait avoir des conséquences considérables sur l’emploi et l’économie selon le Conseil national des employeurs d’avenir (CNEA). Entre trente et trente-cinq mille emplois pourraient être supprimés. En revenant sur cette réforme, le gouvernement démontre un manque de stabilité politique désincitatif pour l’investissement dans la formation et les infrastructures. Les collectivités locales ont déjà réalisé un effort de huit millions d’euros pour la seule branche de l’animation au cours des quatre dernières années dans le but d’adapter les besoins des enfants aux nouveaux temps d’activité périscolaires (Tap).

Un quart des élèves concernés

Environ un tiers des communes reviendraient aux quatre jours d’école, pour plus d’un quart des élèves français (28,7 %), selon François Boulay, directeur académique des services du ministère (Dasen). En juin dernier, un rapport du Sénat critiquait déjà une mise en œuvre « précipitée » et une méthode « inefficace ». Cette marche en arrière est aussi et surtout injuste. De nombreux animateurs vacataires (souvent) et contractuels (dans le meilleur des cas) avaient été engagés pour assurer les Tap et devaient à terme bénéficier d’un diplôme d’État. Le retour aux quatre jours pleins semble donc mettre à mal le processus de déprécarisation et les perspectives d’insertion durable apportée par la loi de 2013. Reste à voir ce que le gouvernement propose à la place.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Sodie devient le département Mobilités & Développement RH de Sémaphores

Deux des branches d’activité du groupe ALPHA, Sémaphores et Sodie, se rapprochent pour ne former qu’une seule.

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Danone a toujours anticipé les attentes des consommateurs qui se tournent aujourd'hui vers l’alimentation biologique tout en recherchant une proximité...

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

L’investissement responsable, l’élargissement des poches des capital-risqueurs et la promotion de l’approche « multi-stratégies » sont les priorités d...

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

La société de gestion d’actifs lance le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF. Il permet désormais à la première économie du Moyen-Orient de s’exp...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message