Le chiffre du jour : 194

C’est le nombre d’agressions physiques subies par des employés de banque en 2016, selon l’Association française des banques (AFB). Une hausse préoccupante de 94 % sur un an.

C’est le nombre d’agressions physiques subies par des employés de banque en 2016, selon l’Association française des banques (AFB). Une hausse préoccupante de 94 % sur un an.

Malgré le ralentissement des « incivilités » en général, les agressions physiques sont en hausse. Si la plupart d’entre elles demeurent « légères », c’est-à-dire qu’elles ne donnent pas lieu à un arrêt de travail, ce phénomène crée incontestablement un climat anxiogène pour les salariés. De tels comportements interviennent dans tous les quartiers, sans distinction notable de milieu social note l’AFB. Ces agissements seraient motivés, pour la plupart, par une file d’attente jugée trop longue, un retrait refusé, une carte avalée, des hausses tarifaires ou encore un refus de crédit.

1 200 emplois bancaires supprimés

L’AFB estime qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter, jugeant que ces hausses s’expliquent également par les agressions en marge des manifestations survenues lors de la loi travail. L’association préfère mettre en avant la baisse globale de 8,5 % des « incivilités ». Celles-ci concernent les insultes et intimidations, et, dans une autre mesure, les menaces de mort et des cas de harcèlement. On en comptait 5 836 en 2015, soit 500 de plus que cette année, ce dont se félicite l’AFB, soulignant les résultats des politiques de formation du personnel et autres efforts entrepris en termes de communication et de psychologie. Pour Force ouvrière Banque, ce constat reste à nuancer. Selon eux, les employés se lassent de déclarer les incivilités qu’ils subissent. Une telle banalisation doit être replacée en contexte : malgré les bénéfices des banques françaises et des aides d’État (CICE, pacte de responsabilité), ce sont 1 200 emplois bancaires qui ont été détruits en 2016. La précarité de l’emploi peut être, selon le syndicat, un moyen de pression des dirigeants pour éviter de « faire des vagues » et compromettre l’image de la banque.

 

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pour qui votent les catholiques ?

Pour qui votent les catholiques ?

De moins en moins nombreux, historiquement à droite, convertis au macronisme mais allergiques à Marine Le Pen. Alors que l'Ascension et les régionales...

Exclu Décideurs. Entreprises en difficulté, ce qui se prépare

Exclu Décideurs. Entreprises en difficulté, ce qui se prépare

Oui, l’État est bel et bien adepte du "quoi qu’il en coûte". Mais les prêts qu’il a garantis s’arrêteront bien un jour. Avec à la clé une hausse inévi...

O.Nasrou : "Valérie Pécresse incarne le vote utile"

O.Nasrou : "Valérie Pécresse incarne le vote utile"

Lycées, sécurité, transports, dette… Selon le premier vice-président du conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse peut se reposer sur un bila...

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Aides aux entreprises, baromètre, mentorat… Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées revient sur les initiatives destinées à...

Édito. Haro sur les déviants

Édito. Haro sur les déviants

De nombreuses personnalités "issues de la diversité" prennent position pour défendre l’universalisme, combattre le communautarisme et l’essentialisati...

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

Historien et directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz revient sur les célébrations du bicentenaire de la mort de l’Empereur à l’échelle europ...

Quand l’UE enterre Napoléon

Quand l’UE enterre Napoléon

Le bicentenaire de la mort de l’Empereur ne sera pas célébré par l’Union européenne malgré une vraie popularité du personnage dans de nombreux États m...

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

La Commission européenne a saisi la justice belge vendredi 23 avril dans le cadre de son contrat conclu avec Astra Zeneca. L’Europe proteste contre le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte