Le chiffre du jour : 16,7 %

C’est le taux de pauvreté en Grande-Bretagne en 2015, selon les dernières données du Bureau national des statistiques britannique. Un chiffre en baisse mais qui demeure inquiétant au vu des performances macroéconomiques du Royaume.

C’est le taux de pauvreté en Grande-Bretagne en 2015, selon les dernières données du Bureau national des statistiques britannique. Un chiffre en baisse mais qui demeure inquiétant au vu des performances macroéconomiques du Royaume.

Malgré un taux de chômage au plus bas depuis 1975 (4,5 %) et la croissance la plus forte du G7 début 2017 (1,7 %), le Royaume-Uni n’arrive pas à se débarrasser de sa pauvreté, qui atteint presque la moyenne européenne (17,3 %). En guise de comparaison, il n'est "que" de 14,3 % en France. En seulement un an, le taux de pauvreté « persistante » — définie comme une pauvreté qui dure au moins vingt-quatre mois sur trois ans — a augmenté de 18 %, passant de 3,9 millions de personnes concernées en 2014 (6 % de la population) à 4,6 millions en 2015 (7,5 %). Une situation d’autant plus regrettable qu’elle ne devrait pas s’améliorer dans les années à venir : de 2012 à 2015, selon l’institut statistique, près de 30 % de la population risquait de tomber dans la pauvreté. La situation d’un ménage étant considérée comme « risquée » lorsque celui-ci a expérimenté au moins un an de pauvreté sur les quatre dernières années.

« Des générations entières piégées dans la pauvreté »

Ces données alarmantes ont récemment été accentuées par l’Institut britannique d’analyse budgétaire (IFS) dans une étude récente sur le revenu médian des ménages. Celui-ci s’établit seulement 3,7 % au-dessus de son niveau pré-crise, un accroissement historiquement faible sur une telle durée. Le rapport indique que les inégalités de revenu restent plus élevées dans la capitale, où les 10 % des plus riches gagnent quatre fois et demi plus que leurs homologues les plus pauvres (contre un peu moins de quatre à l’échelle nationale). Mais là où les inégalités sévissent le plus, c’est au niveau interrégional : le revenu médian dans le Sud-Est de l’Angleterre, région la plus riche, est un quart plus élevé que dans la région « Centre-Ouest » de Birmingham. L’enclavement de certaines régions est un problème majeur en Grande-Bretagne : « Pour la première fois, nous sommes en train de créer des ghettos géographiques qui piègent des générations entières dans la pauvreté. » déplore d’ailleurs le député Libdem Stephen Lloyd. Et les estimations ne donnent pas matière à rassurer les foules. L’IFS ne prévoit pas d’inversion de tendance, notamment du fait de l’inflation grandissante (2,9 % en mai 2017), conséquence du vote en faveur du Brexit de juin 2016, qui ne prête pas à une hausse imminente du niveau de vie réel des populations les plus pauvres.

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Les années passent et nos responsables politiques publient toujours autant d’ouvrages. Objectifs : se faire connaître, montrer leur expertise, se plac...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’es...

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus pauvres"

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus...

Si la crise sanitaire a démontré l’agilité du système de santé, elle a également révélé au grand jour les inégalités en matière d’accès aux soins. Tit...

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Une droite qui ne parle quasiment plus qu’aux personnes âgées, un président de la République doté d’un socle solide dans toutes les CSP, un RN souvera...

Pegasus, au cœur du scandale

Pegasus, au cœur du scandale

De nombreux États, qu’ils soient considérés comme des dictatures ou des démocraties, utiliseraient un logiciel proposé par la société israélienne NSO...

Florian Philippot, la dérive complotiste

Florian Philippot, la dérive complotiste

Depuis un an, le patron des Patriotes drague sans vergogne l’électorat complotiste en se basant sur les réseaux sociaux. Cette mutation idéologique lu...

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

Habituellement invisibles, de nombreux emplois manuels ont pris la lumière à la faveur de la crise sanitaire. L’occasion de les réhabiliter estime le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte