Le chiffre d’affaires des magasins du commerce spécialisé s’effondre en avril

La fermeture de la quasi-totalité des magasins a lourdement impacté le chiffre d’affaires des commerçants spécialisés. Estimation des dégâts avec Procos.

La fermeture de la quasi-totalité des magasins a lourdement impacté le chiffre d’affaires des commerçants spécialisés. Estimation des dégâts avec Procos.

-94 %. C’est le recul de chiffre d’affaires des magasins du commerce spécialisé enregistré par Procos en avril. Une donnée attendue compte tenu de la fermeture de la quasi-totalité des magasins (le chiffre d’affaires des magasins a baissé de -95 % du 15 mars au 30 avril). Le e-commerce, notamment le click & collect, a connu une reprise de dynamisme chez certains acteurs (sport, équipement de la maison, alimentaire spécialisé...) et permet de terminer le mois à - 86 % en moyenne en cumulant magasins et e-commerce. Toutefois, l’équipement de la personne, en baisse même en e-commerce pendant le confinement, termine le mois à -95 %.

En cumul sur les quatre premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires des magasins à surface égale continue sa chute à -37 % après sept semaines de fermeture. Le chiffre d’affaires e-commerce a connu une croissance de +59 % sur la même période. En cumul magasin plus e-commerce, le bilan des enseignes du commerce spécialisé au 30 avril tout canal de vente confondu est, en moyenne, de -32 % depuis le début de l’année.

Alors qu’une grande partie des magasins va rouvrir le 11 mai, à l’exception des restaurants et des cinémas, les enseignes enregistrent donc dès à présent un retard de -32 % (à fin avril) de leur activité sur la même période en 2019.

"Chacun est content de rouvrir, de retrouver une vie plus normale, mais la période à venir est celle de tous les dangers pour les commerçants, s’inquiète Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos. Il va falloir payer les salaires et les autres charges avec peu de chiffre d’affaires. Cette période rend indispensable la poursuite de certaines aides de l’Etat dont le chômage partiel pour ajuster les effectifs à l’activité réelle et de trouver des solutions volontaristes d’adaptation des coûts d’exploitation à la situation réelle, en premier lieu sur les loyers bien entendu pour réduire le risque de défaillances et de fermetures." Le chiffre d’affaires des magasins du commerce spécialisé en mai sera scruté avec attention.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 23 octobre 2020

La veille urbaine du 23 octobre 2020

Les 60 lauréats de l’AMI « Fabriques de territoires » dévoilés, la Société des Grands Magasins qui signe un portefeuille de 8 actifs en région, Gecina...

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Quelques jours après la communication de la direction d’Unibail-Rodamco-Westfield assurant que "le plan Reset constitue la seule réponse crédible aux...

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le mois de septembre a marqué la fin du rebond pour le secteur du commerce spécialisé. Les métropoles, en particulier Paris, font face à de grandes di...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

La veille urbaine du 22 octobre 2020

La veille urbaine du 22 octobre 2020

Foncière Atland qui acquiert Les Maisons de Marianne, Hortense Monnier qui rejoint Colliers Global Investors, Habitat en Région qui renforce sa présen...

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Avec une vingtaine de villes remportées et plus de 2 millions d’administrés, la déferlante verte a atteint tous les rivages de l’Hexagone en 2020. Dis...

La veille urbaine du 21 octobre 2020

La veille urbaine du 21 octobre 2020

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à...

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte