Le champion français de la sécurité incendie, Finsecur, lève 24 millions d’euros

Après des années de recherche pour trouver l’investisseur idéal, Finsecur, spécialiste français de la détection incendie, choisit le chinois Jade Bird Fire pour augmenter son capital de 24 millions d’euros et espère devenir le leader européen du secteur.

Après des années de recherche pour trouver l’investisseur idéal, Finsecur, spécialiste français de la détection incendie, choisit le chinois Jade Bird Fire pour augmenter son capital de 24 millions d’euros et espère devenir le leader européen du secteur.

Finsecur, fabricant français de matériels de sécurité de haute technologie, annonce une levée de fonds de 24 millions d’euros, auprès du leader chinois, Jade Bird Fire. La stratégie de Finsecur, dont il a fait sa clé de réussite depuis sa création en 2000, repose sur la conception d’un modèle ouvert de sécurité incendie par ondes radio, marquant une réelle rupture avec les systèmes de détection filaires. Mais depuis 2015, face au retournement du marché de la détection incendie grand public, l’entreprise cherchait un nouvel investisseur-acquéreur. Six sociétés avaient manifesté leur intérêt. Les deux candidats français s’étant retirés, restaient en lice trois sociétés américaines. Celles-ci ne prévoyant, in fine, que d’absorber Finsecur, au détriment du développement français, ont été assez naturellement écartées. C’est la volonté de garder une activité en France, notamment pour préserver les emplois, qui aura été l’élément décisif. Ce à quoi s’est engagé financièrement le groupe Jade Bird Fire qui devient majoritaire.

Renforcer sa position en France et à l’étranger

En s’alliant à Jade Bird Fire et en partageant leurs expertises, les innovations devraient s’accélérer. Ce partenariat encourage la concurrence, donc la baisse des prix, bénéfique aux clients comme à la croissance de l’entreprise. Pour la direction de Finsecur, cette levée de fonds maintient non seulement l’activité – et ses emplois – en France, mais elle lui permet d’envisager de nouveaux recrutements pour développer la recherche et l’innovation tricolore.

"Notre stratégie est de développer la base française de Finsecur et lui donner les moyens de conquérir l’Europe", déclare dans le communiqué de presse, François Yang, le nouveau président de Finsecur avec désormais, à ses côtés, l’ancien dirigeant, Stéphane Di Marco, et le directeur en recherche et développement, Laurent Pichard.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Ducharme (Northleaf Capital Partners) : "En termes de valorisation, le pire est vraiment derrière nous"

M. Ducharme (Northleaf Capital Partners) : "En termes de valorisation, le pire est vraiment derrière...

La société d’investissement Northleaf Capital Partners opère sur les marchés privés dans trois classes d’actifs, le private equity, l’infrastructure e...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en mat...

Greg Abel, l’élu... de Warren Buffett

Greg Abel, l’élu... de Warren Buffett

Fumée blanche ! Après quinze années d’attente, Warren Buffet a désigné son successeur. Ce relatif inconnu est pourtant un rouage incontournable de la...

Solutech Industries : aux portes du succès

Solutech Industries : aux portes du succès

Lancement d’un nouveau produit, obtention de subventions... Cette PME du Tarn, qui subissait indirectement la crise du secteur aéronautique, a su rebo...

Chargeurs, des masques pour faire front

Chargeurs, des masques pour faire front

Dans l’ombre, le groupe tricolore peu connu du grand public participe à la lutte contre la Covid-19. Sa mission principale ? Fabriquer des masques. Be...

Les francs-tireurs de la résilience

Les francs-tireurs de la résilience

Pour résister à la crise, les entreprises montrent des trésors d’agilité. Ayant senti le vent tourner, certaines ont joué les fourmis qui préparent l’...

NGE, le ciment du collectif

NGE, le ciment du collectif

Chez NGE (Nouvelles Générations d’Entrepreneurs), la résilience n’est pas qu’un idéal un peu vain ou une prophétie à vocation autoréalisatrice. Elle s...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte