Le chief digital officer en première ligne

Le cabinet de recrutement Haussmann Executive Search décrypte l’évolution de la fonction de chief digital officer (CDO). Un poste qui a le vent en poupe mais se révèle plus éphémère qu’attendu.

Le cabinet de recrutement Haussmann Executive Search décrypte l’évolution de la fonction de chief digital officer (CDO). Un poste qui a le vent en poupe mais se révèle plus éphémère qu’attendu.

Au moment où la quasi-totalité des secteurs d’activité fait face aux exigences de l’accélération digitale, Haussmann Executive Search publie les résultats de son étude sur les « leaders du digital » qui analyse les évolutions de la fonction de chief digital officer*. L’étude a été menée sur 250 sociétés dont le chiffre d’affaires dépasse 500 millions d’euros.

La fonction de CDO progresse au sein du CAC 40

Au sein du CAC 40, le nombre de nominations de CDO est en hausse de 12 %. L’évolution est toutefois contrastée lorsque l’on considère l’ensemble du panel. En effet, alors que lors de la première édition de l’étude, publiée en 2015, 96 % des entreprises du panel avaient constitué un département digital avec des ressources dédiées, elles ne sont plus que 85 % dans ce cas en 2017. De la même façon, si 75 % d’entre elles avaient nommé un CDO, ce chiffre tombe à 66 % en 2017.

L’étude fait par ailleurs ressortir une inégalité selon les secteurs d’activité. Le secteur de la construction et de l’immobilier apparaît en retard sur la nomination d’un CDO, de même que ceux de l’énergie et des technologies de pointe. L’automobile en revanche, en retrait en 2015, a rattrapé son retard.

Un poste éphémère ?

L’étude révèle la sensibilité du poste et un important turnover. 29 % des CDO ont pris leur poste depuis un an et 74 % de ceux qui sont en fonction ont moins de trois ans d’ancienneté.  « Parmi les premiers CDO, ceux de la "première vague", beaucoup ont quitté leur poste et évolué. Certains pour un nouveau challenge équivalent, d’autres ont totalement changé pour aller vers le conseil, parfois des grands groupes tels que Google, Facebook», précise l’étude.

Une des explications à ce phénomène tient à la particulière complexité du poste. « Il n’existe pas de descriptif de poste précis, ni non de feuille de route identique selon les sociétés. À chaque groupe son calendrier de projets, sa culture, sa vision, et ses contraintes internes. (…) La mission du CDO est de faire tomber les silos, or il arrive souvent que des conflits politiques internes freinent les avancées en cours, allant parfois jusqu’à provoquer le départ volontaire – ou négocié.» Au-delà, le CDO est souvent conçu comme un poste par nature éphémère, ayant vocation à disparaître une fois la mue digitale de son entreprise définitivement installée.

*http://www.haussmann-es.com/etude-chief-digital-officers-2017/

 

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Matthieu Poisson (Amundi TE) : « Les investisseurs institutionnels sont très friands de fonds d'infrastructures énergétiques »

Matthieu Poisson (Amundi TE) : « Les investisseurs institutionnels sont très friands de fonds d'infr...

Face à l'appétit des investisseurs institutionnels pour les infrastructures de transition énergétique, la société de gestion Amundi TE a fait le pari...

Appel à projets pour 10 000 nouveaux logements sociaux

Appel à projets pour 10 000 nouveaux logements sociaux

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un nouvel appel à projets pour la construction de logements sociaux. Les organismes HLM ont jusqu’...

STC Partners confirme ses ambitions à l’international

STC Partners confirme ses ambitions à l’international

Quatre ans après avoir scellé un partenariat avec Andersen Global, STC Partners renforce cette alliance en devenant Andersen Tax & Legal au plan i...

Bersay renforce sa pratique contentieuse

Bersay renforce sa pratique contentieuse

Mathilde Cousteau rejoint Bersay & Associés en qualité d’of counsel pour consolider l’équipe du pôle contentieux et arbitrage.

Frédéric Perrin prend la tête de l’UJA

Frédéric Perrin prend la tête de l’UJA

Frédéric Perrin devient le nouveau président de l’UJA de Paris.

Simon Associés crée un pôle compliance

Simon Associés crée un pôle compliance

Avec l’arrivée de Florence Schlegel, Simon Associés mise sur la compliance en créant un pôle dédié à la matière.

C. Kolb (Sycomore AM) : Zoom sur une démarche d’investisseur responsable

C. Kolb (Sycomore AM) : Zoom sur une démarche d’investisseur responsable

Sycomore AM est une aventure entrepreneuriale dont le succès n’est plus à démontrer. Ancienne de la Banque du Louvre, Christine Kolb est l’un des asso...

Suez partenaire du Grand Moscou

Suez partenaire du Grand Moscou

A l’occasion de l’édition 2018 du Forum urbain de Moscou, Suez a signé un accord pour la gestion des déchets générés par le projet du Grand Moscou. Le...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message