Le CDG Express attribué à Keolis-RATP

Le groupement « Hello Paris » réunissant Keolis et RATP Dev s’est vu confier l'exploitation de la liaison ferroviaire entre l'aéroport Charles de Gaulle et la gare de l'Est, dite « CDG Express ». Elle devrait entrer en service début 2024.

Le groupement « Hello Paris » réunissant Keolis et RATP Dev s’est vu confier l'exploitation de la liaison ferroviaire entre l'aéroport Charles de Gaulle et la gare de l'Est, dite « CDG Express ». Elle devrait entrer en service début 2024.

Le contrat d'exploitation du CDG Express devrait être attribué au groupement constitué par Keolis et RATP Dev. L’alliance entre les deux entreprises a été préférée à Transdev. Le ministère de la Transition écologique devrait officialiser son choix en janvier 2019. Pour garantir un service de qualité dès l'entrée en service, le groupement annonce avoir choisi un matériel roulant Coradia Liner d'Alstom, d’ores et déjà utilisé sur le réseau national. Il faudra seulement vingt minutes à la future navette pour faire le trajet entre la gare de l’Est et Roissy. À titre de comparaison, le RER B met quarante minutes en moyenne pour relier l’Aéroport Charles-de-Gaulle à la gare du Nord. La navette circulera de cinq heures du matin à minuit à raison d’une toutes les quinze minutes. Au total, plus de 9 millions de voyageurs seront attendus sur cette ligne, soit 14 % du trafic existant entre Paris et Roissy. Le processus d’exploitation commencera par une phase de préparation qui durera quatre ans (2019-2023). La mise en service est attendue pour 2024 et devrait coïncider avec le début des Jeux Olympiques de la même année.

Le projet soulève toutefois des plaintes et interroge sur plusieurs aspects. Certains pointent le prix du billet fixé à 24 euros, qui peut paraître prohibitif. D’autres critiquent le coût du projet en lui-même, estimant qu’investir 1,7 milliard d’euros dans une nouvelle ligne au lieu d’améliorer les infrastructures existantes, comme le RER B qui dessert un ensemble de gares parisiennes, relève du gaspillage.

Jérémie Amsallem 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Île-de-France Mobilités s’oppose au CDG Express

Île-de-France Mobilités s’oppose au CDG Express

Île-de-France Mobilités a demandé mercredi à l'État de suspendre les travaux du futur train rapide CDG Express censé relier Paris à l'aéroport de Rois...

Marco Simonetti (Segro) :  « La logistique fera partie intégrante du paysage urbain »

Marco Simonetti (Segro) : « La logistique fera partie intégrante du paysage urbain »

Acteur incontournable de l’immobilier logistique, Segro a connu une activité des plus chargées en 2018. Marco Simonetti fait le point des derniers pro...

Eurovia devient un des constructeurs routiers majeurs des États-Unis

Eurovia devient un des constructeurs routiers majeurs des États-Unis

Eurovia, la filiale routière de Vinci, vient d'acquérir des activités industrielles et de travaux de Lane Construction anciennement détenu par l'ital...

Procédures collectives : vers la fin de la saga Maranatha ?

Procédures collectives : vers la fin de la saga Maranatha ?

Le 17 octobre dernier, le tribunal de commerce de Marseille a mis fin au suspens concernant le redressement judiciaire de Maranatha, cinquième groupe...

Programmation pluriannuelle de l’énergie: un compromis entre énergie et écologie

Programmation pluriannuelle de l’énergie: un compromis entre énergie et écologie

Le gouvernement a présenté, le 27 novembre dernier, la programmation pluriannuelle de l’énergie. Cette nouvelle version tente de réconcilier impératif...

Idex souffle le froid et le chaud

Idex souffle le froid et le chaud

Valorisé près de 1,5 milliard d’euros à la suite d’un LBO tertiaire, l’opérateur intégré d’infrastructures énergétiques ambitionne de franchir la barr...

Le Qatar se retire de l’Opep et défie l’Arabie saoudite

Le Qatar se retire de l’Opep et défie l’Arabie saoudite

Membre depuis 1961, le Qatar va quitter l’Opep. Une annonce choc faite par le ministre de l’Énergie, le lundi 3 novembre. Cette déclaration s’inscrit...

PAI Partners sur le fabricant de volets Stella

PAI Partners sur le fabricant de volets Stella

Le fonds d’investissement paneuropéen valoriserait la participation d’ICG autour de 600 millions d’euros.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message